2 conseils pour que les autres se sentent bien en votre présence

13129

La communication non verbale, vous connaissez ?

Le langage corporel comprend les gestes, les postures, les expressions du visage, les sourires, les silences. Il joue un rôle considérable dans nos relations sociales. A travers lui on exprime notre message à autrui, attirant alors immédiatement sympathie ou non.

Selon le chercheur américain Mehrabian :

  • 55% de la communication passe par le non-verbal
  • 7% par les mots
  • 38% par le ton de la voix [1]

Ces 2 conseils vous permettront de mettre à l’aise votre interlocuteur et de lui renvoyer une image positive.

Favorisez les gestes d’ouverture

Les gestes d’ouverture sont ceux qui vous permettent de mieux habiter votre corps et de vous sentir plus libre dans vos mouvements. Ils vous aident à être en position d’écoute, accueillant et alerte.

Décroisez les jambes et les bras et évitez que tout objet (dans les mains ou sous le bras, par exemple) ne fasse office de barrière entre vous et votre interlocuteur.

Avec cette simple astuce, vous signalez à l’autre que vous êtes prêt à recevoir mais aussi à donner. C’est exactement le principe du dialogue et de l’échange : des actions fondées sur la réciprocité.

Sachez également que vos postures peuvent impacter votre état émotionnel profond. Si vous êtes de nature timide et renfermée, en vous tenant droit, les épaules légèrement en arrière et la tête redressée, vous aurez le sentiment d’être plus confiant.

Côté visage, c’est la partie gauche qui est le mieux à même d’exprimer vos émotions : elle s’ouvre lorsque votre humeur est positive et au contraire, se renferme si vous êtes contrarié. Observez votre interlocuteur ! Si celui-ci se penche vers vous ou dirige son visage dans votre direction, il se sent à l’aise.

Adoptez un regard franc, plutôt tourné vers la gauche et souriant

Dans notre culture occidentale, il est d’usage de se regarder droit dans les yeux : il s’agit d’un signe de confiance. Un regard fuyant sera interprété comme un manque de sincérité ou comme une certaine timidité.

Pour les synergologues (nom donné aux experts du langage corporel), regarder plutôt de l’œil droit et incliner la tête de ce même côté est le signe d’un malaise.

Si vous êtes en train d’évoquer un souvenir (faisant travailler la partie gauche du cerveau) et que vous regardez vers la droite (partie du cerveau liée à la projection et à la réflexion), vous pourriez faire douter votre interlocuteur de votre honnêteté…

Enfin, souvenez-vous que l’on sourit avec les yeux ! Le seul sourire authentique (appelé le sourire Duchenne) met à contribution les muscles oculaires. Soyez franc et ouvert. Souriez de bon cœur.

Si votre nervosité vous empêche de regarder une personne droit dans les yeux, une petite astuce : regardez-le dans l’œil gauche (côté du cœur). Vous vous sentirez tout de suite plus à l’aise et votre interlocuteur aussi !

Sources : [1] http://www.cterrier.com/cours/communication/60_non_verbal.pdf