« Les 4 sagesses indiennes » de Caroline Frisou : un élixir d’inspiration positive !

Caroline Frisou fait partie de ces personnalités qu’on peut écouter pendant des heures ! « Les 4 sagesses indiennes » (Editions Leduc.s) est son premier livre. Elle y met à l’honneur 4 sagesses qui sont transmises oralement en Inde, de génération en génération, pour permettre à chacun d’accéder à l’épanouissement personnel. De passage à Paris, nous l’avons rencontrée à la boutique de l’Optimisme pour en savoir plus sur le parcours et les projets extraordinaires de cette auteure aussi pétillante que prometteuse ! 

Bonjour Caroline, est-ce que tu peux te présenter en quelques mots ?

Je me présente aujourd’hui comme une serial réalisatrice de rêves. C’est ma devise parce que pendant une 1ère partie de ma vie, j’ai eu des rêves, je les ai oubliés car je suis clairement rentrée dans un « moule » en raison de mon éducation, de l’environnement dans lequel j’ai évolué…

J’ai reconnecté progressivement à ces rêves-là et aujourd’hui, je les réalise ! Avant, j’étais cadre dans la fonction publique pendant 15 ans. J’ai respecté une voie « royale », sécurisée mais je me suis oubliée. Par des circonstances violentes (burn out, problèmes de santé…), j’ai fait voler en éclats cette armure pour aller creuser au fond de moi et voir ce qui est réellement important. Ecrire un livre faisait partie de la liste de mes rêves !

Peux-tu nous raconter la genèse (très surprenante !) de ton livre « Les 4 sagesses indiennes » ?

J’ai connecté à ces 4 sagesses indiennes un matin où j’étais en mode automatique. Dans le tramway, j’ai ramassé un marque-page sur lequel était écrit quelque chose que je ne pouvais pas comprendre car c’était en sanskrit. A partir de là, j’ai ressenti que « vibratoirement » ce marque-page était important. J’étais dans un contexte émotionnel fort et tendu, quand je l’ai pris dans les mains, je me suis dit : « non, tu ne vas pas au travail aujourd’hui ! » Je suis rentrée chez moi, j’ai fait ma valise et je suis partie dans la ville de mon enfance.

Je me suis mise en contact avec des personnes indiennes qui m’ont appris que sur ce marque-page, c’était 4 sagesses indiennes. J’ai mené vraiment une enquête car cela résonnait tellement profondément en moi qu’il fallait que je le partage. J’ai commencé à écrire…C’était vraiment le bon moment pour moi. J’étais dans une espèce de bulle qui était en train d’éclater.

Tu n’es jamais retournée au travail ?

J’y suis retournée 5 semaines après mais ma décision était prise. Nous étions en juin 2018 et je savais qu’en janvier 2020, je n’y serai plus ! C’est important car j’ai envie de dire aux personnes : cela s’est fait par étapes mais ma décision était prise.

Je me suis « auto rétrogradée » au travail pour enlever cette charge qui tombait sur mes épaules. Une nouvelle cheffe a été nommée et j’ai eu un rôle plus cool, plus modéré qui me laissait respirer. J’ai vraiment fait mon projet par strates, je me suis posée la question : qu’as-tu vraiment envie de faire de ta vie ? J’ai tout marqué. Maintenant, je ne fais que ce qui me plait.

Que t’ont apporté ces 4 sagesses indiennes dans ta vie ?

Ça a été la base de tout. Ça a vraiment transformé ma vie mais ce ne sont pas que des mots ! Grâce à ces 4 sagesses, je quitte tout, je reformate ma vie, je fais une transformation réelle. S’il n’y avait pas eu ça, je serais encore peut-être dans ce quotidien. Et ce ne sont pas que des mots, ce sont des actes aussi !

Quel est le fil conducteur de ton livre, « Les 4 sagesses indiennes » ?

Tout est juste à qui se reconnecte à soi ! Si tu es dans ton âme et si tu es vraiment connectée à cette flamme à l’intérieur de toi, tout va prendre sens, que ce soit les rencontres, que ce soit les évènements de la vie, ce qu’on vit dans le moment présent, ou que ce soit le fait de lâcher prise et de guérir ce qui nous a fait mal. La reconnexion à soi c’est la clé de tout et c’est laisser plus de place à son être profond plutôt qu’à son mental.

Qu’est-ce qu’il y a sur ta liste de rêves ?

La 1ère chose qui est ressortie de ma liste est d’explorer le monde. C’est viscéral et vital. Quand j’ai ressenti ça, j’ai dit à mon conjoint : « il faut qu’on puisse aller rencontrer les gens, comprendre les cultures, s’émerveiller… Il faut qu’on aille s’immerger dans toute la beauté de l’univers ! » Ça a été une évidence. J’ai alors pris un congé sans solde.

La 2ème chose : j’ai envie d’écrire toute ma vie pour montrer ce qu’on ne montre pas au monde, les choses qui méritent d’être vues. Je veux être actrice et productrice de beauté ! Je veux écrire et produire des contenus qui vont vraiment inspirer les gens et les aider à réaliser leurs rêves.

La 3ème chose : je veux aider les autres à prendre conscience de leurs rêves, à sortir du moule pour pouvoir être plus heureux…

J’ai un autre rêve qui est de construire des endroits colorés pour les enfants partout sur cette Terre !

Quelle est ta plus belle rencontre depuis la publication du livre ?

Je pense vraiment à 2 personnes. D’abord Stéphane qui a perdu son fils au Bataclan. Son témoignage est une leçon de vie à part entière. Et Cendrine Genty qui est la créatrice de « L se réalisent ». Elle m’a sortie de ma zone de confort en m’invitant à prendre la parole dans plusieurs évènements. Elle a des idéaux très forts, elle œuvre pour l’épanouissement des femmes et leur reconnaissance dans le milieu professionnel.

Qu’est-ce que l’écriture t’apporte au quotidien ?

De la joie ! L’écriture pour moi c’est la Joie, c’est cette sensation de coucher sur papier par des mots quelque chose qui est beaucoup plus grand à l’intérieur de moi. C’est aussi me connecter à l’énergie de vie de manière très puissante, c’est mon medium !

Et puis cela m’apporte des rencontres, beaucoup parce qu’à chaque fois que je fais un livre, j’inclus les témoignages parce que j’aime ça, parce que je trouve que ça donne de la vie à ce qu’on écrit et ça c’est vraiment un vecteur qui est important pour moi.

Une phrase positive qui t’anime ?

Il y a quelque chose qui revient beaucoup : « soyez toujours audacieux dans vos rêves ! » L’audace est quelque chose d’extrêmement important pour moi. Parce que l’enfant qu’on était, il n’est pas mort, il est juste caché à l’intérieur de soi. Il y a eu d’autres couches qui sont passées par là mais il est toujours là, le petit enfant. Reconnectez-vous à cet enfant qui voyait les choses en grand, de manière audacieuse car cela vous met dans une vibration, une énergie qui va être un moteur et va vous pousser à faire des choses dont vous n’avez même pas idée !

Quels sont tes projets ?

Je pars pour un Tour du Monde de 20 ans à raison de 6 mois par an pour explorer la beauté de ce monde et vivre mon rêve de vie.

Un conseil à donner aux lecteurs qui veulent réaliser leurs rêves ?

C’est d’accorder plus d’espace à votre voie intérieure magique plutôt qu’à vos croyances limitantes ! Plus vous allez vraiment considérer finalement ce qui danse à l’intérieur de vous, plus vous allez le laisser s’exprimer et moins ce qui vous en empêche aura de poids.

Un dernier message positif que tu souhaites partager ?

Ce que j’ai vraiment envie que les gens puissent entendre : tous les conditionnements dans lesquels on a été formatés, ce n’est pas nous ! Tous les masques qu’on porte, du salarié, de la maman parfaite, de celle qui ne se plaint jamais, de l’ami…toutes les cases dans lesquelles on a essayé de nous mettre, ce n’est pas forcément ce que nous sommes ! Ce livre « Les 4 sagesses indiennes » est une invitation à nous souvenir de notre Etre profond.

Notre société nous a construits sur un mental qui est proéminent et qui est valorisé au détriment d’autres intelligences dont l’intelligence intuitive. Ma vie a changé quand je me suis reconnectée à mon intuition. Je crois profondément que la vie des personnes peut changer quand elles apprennent à vraiment accepter de s’abandonner à l’intérieur d’elles-mêmes. C’est ce qui permet d’accéder à notre magie !

Nous vous invitons à lire le magnifique livre de Caroline Frisou, « Les 4 sagesses indiennes » et suivre Caroline et son tour du monde en 20 ans sur les réseaux sociaux:

Retrouvez d’autres auteurs inspirants sur notre site comme Laurent Gounelle: lire les précieux conseils de Laurent Gounelle

Propos recueillis par Eva Mazur.