Adeline Demesy : « Quand on a la foi, on peut tout réussir ! »

Alors que les médecins ne lui donnaient que peu d’espoir de guérison, Adeline Demesy s’est remise d’un cancer du sein à un stade très avancé. Devenue auteure de livres “Feel Good”, elle transmet sa joie de vivre et un message d’espoir à tous ceux qui passent des épreuves de santé de leur vie. Rencontre.

Bonjour Adeline. Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis Adeline, j’ai 37 ans, je suis auteure « Feel Good », coach en psychologie positive en formation. Je fais aussi de la rédaction et des chroniques sur le bien-être. Avant la maladie, j’étais assistante de direction et j’ai compris que la vie peut être belle à condition d’y croire, d’avoir la foi et de s’armer de confiance.

La maladie est à l’origine de cette prise de conscience. Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

Il y a 4 ans, on m’a diagnostiqué un cancer du sein à un stade très avancé. Un médecin m’a même condamnée en me disant qu’il me restait 6 mois voire 1 an maximum à vivre. Je venais d’accoucher d’une petite fille. Elle avait 3 mois et je ne pouvais pas la laisser. J’ai décidé de faire un changement dans la vie et de me tourner vers la spiritualité et le développement personnel. J’ai allié médecine allopathique et médecines parallèles pour aujourd’hui dire que je suis guérie totalement.

Quelles médecines parallèles, en particulier ? Qu’est-ce qui vous a aidé à traverser la maladie ?

Plusieurs. La médecine chinoise, l’acuponcture…Je me suis formée au premier niveau de reiki. Mais c’est surtout la spiritualité qui m’a aidée…Tout ce qui est méditation, connexion avec la nature, yoga, sophrologie…J’ai beaucoup lu sur le développement personnel. Je suis allée voir des guérisseurs, des magnétiseurs…

J’ai beaucoup rigolé, j’ai toujours été de bonne humeur et le rire c’est allier à la fois spiritualité et médecines parallèles. C’est ce qui nous permet de balayer les démons intérieurs et l’énergie négative car on absorbe l’énergie des autres. Dans « guérir », il y a « gai » et « rire »…Toutes les émotions positives nous aident à traverser les difficultés de la vie.

Un enseignement que vous retiendrez de cette épreuve ?

Quand on a la foi, on peut tout réussir. Soit on y croit, soit on baisse les bras avant d’avoir commencé et là on meurt. La vie passe par la puissance de l’esprit. La guérison c’est 80% du mental et du moral. Si j’avais écouté les médecins je ne serais plus là pour témoigner cette expérience de vie et pour écrire des livres qui font du bien.

Les médecins sont là, ils posent un diagnostic mais après il faut se positionner, faire un temps d’introspection. Pourquoi telle partie du corps est tombée malade ? Là on va faire des recherches. Après il y a une grosse boite à outils à notre disposition et on va piocher ce dont on a besoin. La maladie nous oblige à freiner pour prendre du temps pour soi et penser à soi.

Quel message souhaitez-vous transmettre à tous ceux qui traversent la maladie ?

Toutes les maladies plus ou moins graves sont là pour nous permettre de faire une pause dans l’espace-temps, d’avoir un moment d’introspection et de savoir si on veut ou pas avancer sur le chemin qui est le nôtre. Quand on découvre la maladie, il est important de respirer et de se poser les bonnes questions : pourquoi je suis tombée malade ? Qu’est-ce que je veux faire de ma vie ? La foi, la spiritualité sont des médicaments gratuits qui vont nous permettre d’escalader l’escalier qui nous mènera à l’endroit où on droit être. Même en étant malade, on peut vivre ses rêves.

Quelles sont vos sources d’inspiration ?

  • Catherine Testa, « Osez l’Optimisme »
  • Don Miguel Ruiz, « Les 4 accords Toltèques »
  • Deepak Chopra, « Les 7 lois spirituelles du vrai bonheur »
  • Véronique Jannot, « Trouver le chemin »

Avez-vous des mantras qui vous accompagnent au quotidien ?

  • Je suis en bonne santé.
  • Mon corps et mon esprit sont sains.
  • Je réalise mes rêves.
  • J’aime la vie.
  • Tout est possible.

Aujourd’hui, Adeline souhaite continuer à écrire des livres qui font du bien dans le domaine du Feel Good. Elle rédige des chroniques et des articles sur le bien-être et dans le domaine de la santé et est toujours à la recherche de nouvelles opportunités pour partager son message. N’hésitez pas à la contacter, à visiter son site ou à la suivre sur les réseaux sociaux.

Les livres d’Adeline: 

Vous souhaitez lire d’autres portraits inspirants dans notre chronique “Santé”? Nous vous proposons de lire le témoignage de Charlène alias Kangouroo Girl qui casse les clichés autour de la stomie.

Propos recueillis par Eva Mazur.