Jeunes et moins jeunes, nous avons tous déjà entendu et fredonné la chanson “Foule Sentimentale” d’Alain Souchon. Nous avons relu les paroles hier avec l’équipe… Y avez-vous déjà prêté attention. 

Foule Sentimentale : commençons par les paroles…

Oh la la la vie en rose
Le rose qu’on nous propose
D’avoir les quantités d’choses
Qui donnent envie d’autre chose
Aïe, on nous fait croire
Que le bonheur c’est d’avoir
De l’avoir plein nos armoires
Dérisions de nous dérisoires car

Foule sentimentale
On a soif d’idéal
Attirée par les étoiles, les voiles
Que des choses pas commerciales
Foule sentimentale
Il faut voir comme on nous parle
Comme on nous parle

Il se dégage
De ces cartons d’emballage
Des gens lavés, hors d’usage
Et tristes et sans aucun avantage
On nous inflige
Des désirs qui nous affligent

On nous prend faut pas déconner dès qu’on est né
Pour des cons alors qu’on est
Des

Foules sentimentales
Avec soif d’idéal
Attirées par les étoiles, les voiles
Que des choses pas commerciales
Foule sentimentale
Il faut voir comme on nous parle
Comme on nous parle

On nous Claudia Schieffer
On nous Paul-Loup-Sulitzer
Oh le mal qu’on peut nous faire
Et qui ravagea la moukère
Du ciel dévale

Un désir qui nous emballe
Pour demain nos enfants pâles
Un mieux, un rêve, un cheval

Foule sentimentale
On a soif d’idéal
Attirée par les étoiles, les voiles
Que des choses pas commerciales
Foule sentimentale
Il faut voir comme on nous parle
Comme on nous parle

Vous pouvez nous l’avouer ! Cela vous a donné envie d’écouter la chanson ! Allez hop, on vous la met juste au-dessous. Pour avoir une interprétation des paroles, vous pouvez défiler !

Quelques pistes pour la décrypter ! Alain, si tu passes par-là, on aimerait bien t’interviewer ! (Diffusez au max l’article pour que cela arrive jusqu’à lui 😉 )

Oh la la la vie en rose
Le rose qu’on nous propose

Tiens tiens… Ne parlerait-il pas d’un moule, qu’on nous imposerait ?

D’avoir les quantités des choses
Qui donnent envie d’autre chose

Marketing ? Création de besoins ? Surconsommation ? Cela vous évoque-t-il quelque chose ?
Le bonheur dépend-il de la quantité de choses que nous accumulons ? Qui “nous le fait croire” ?

Dérisions de nous dérisoires car

N’est-ce pas une vision faussée de croire que l’accumulation de biens, de nourriture ou d’argent nous rend heureux ? Il a été démontré que c’est le lien social qui rend heureux ! Passer du temps avec ceux qu’on aime !

Foule sentimentale

Ah mais oui ! C’est parce que nous sommes des Full Sentimentales (ou sentimentaux) ! Mais oui c’est vrai ! Nos larmes qui coulent, nos rires, nos cœurs qui remuent, ce sont des… des… EMOTIONS !!!!!!!!!

On a soif d’idéal
Attirée par les étoiles, les voiles
Que des choses pas commerciales

Ce sont nos émotions qui nous animent ! Et nous somme une foule qui a besoin d’étoile dans les yeux…

Il faut voir comme on nous parle
Comme on nous parle

Comme “on nous parle” ?Qui sont ces autres qui nous imposent cette vision matérialiste ? Nous sommes tous responsables de ce que notre mondest. Si nous ne sommes pas l’instigateur alors nous participons.

Il se dégage
De ces cartons d’emballage
Des gens lavés, hors d’usage
Et tristes et sans aucun avantage

Ne risquons-nous pas de finir lessivés, sans rêve, sans but, résigné car “c’est comme ça” !

On nous inflige
Des désirs qui nous affligent
On nous prend faut pas déconner dès qu’on est né
Pour des cons alors qu’on est
Des

Et on accepte ça ? Sans rien dire ? Rousseau avait-il raison : “L’homme naît bon. C’est la société qui le corrompt.” ? Mais qui est la société ?

Foules sentimentales
Avec soif d’idéal
Attirées par les étoiles, les voiles
Que des choses pas commerciales
Foule sentimentale

Il faut voir comme on nous parle
Comme on nous parle

Mais QUI nous parle ? La société ? Mais c’est QUI la société ? C’est nous…?

On nous Claudia Schieffer
On nous Paul-Loup Sulitzer
Oh le mal qu’on peut nous faire
Et qui ravagea la moukère

Qui sont les influenceurs aujourd’hui ?

Du ciel dévale
Un désir qui nous emballe
Pour demain nos enfants pâles
Un mieux, un rêve, un cheval

Quel avenir pour nos enfants ?

Foule sentimentale
On a soif d’idéal
Attirée par les étoiles, les voiles
Que des choses pas commerciales
Foule sentimentale

Alors rêvons, ré-apprenons à écouter nos émotions, laissons-nous rêver, laissons-nous y croire, laissons-nous créer.

Il faut voir comme on nous parle
Comme on nous parle

Et cela ne dépend que de nous…
Sortie en 1993, Foule sentimentale est une musique qui semble décrire notre quotidien. Alain Souchon est-il un visionnaire ? Réfléchissons aux paroles de cette chanson et co-créons ce monde dont nous rêvons tous !

Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde

-Gandhi-

Vous avez aimez notre article ? Vous souhaitez nous soumettre un article, un avis ou une suggestion ? Nous sommes très heureux de vous lire chaque jour sur nos réseaux sociaux ou sur etsionsouriait@loptimisme.com