Anne Roumanoff : son retour rayonnant avec son spectacle Tout va bien

Dans son nouveau spectacle « Tout va bien », Anne Roumanoff n’est plus que jamais rayonnante et pleine d’énergie. Pour devenir ce qu’elle est aujourd’hui, la « Anne Roumanoff » que l’on connaît tous a toujours été déterminée et n’a rien lâché. Focus sur sa carrière et ses premières scènes. Rencontre.

Avez-vous toujours aimé monter sur scène ?

J’ai commencé à prendre des cours de théâtre à l’âge de 12 ans. Je présentais déjà à l’époque des sketchs devant ma famille. Mais au théâtre, les professeurs me disaient que ce n’était (justement) pas vraiment du théâtre. J’ai ensuite voulu devenir comédienne traditionnelle. Mais encore une fois le théâtre ne voulait pas de moi. A 22 ans, j’ai réellement commencé à faire des sketchs.

Vous rappelez-vous de votre toute première scène ?

Quand j’avais 7 ou 8 ans, je suis arrivée en fin d’année dans une école et donc également en fin d’année pour le spectacle, il n’y avait plus de rôle pour moi. J’ai donc joué une porte. J’étais debout sur scène tout en regardant le public (rires !).

Quelles étaient vos premières scènes en tant qu’humoriste ?

J’ai commencé à me produire en tant qu’humoriste dans un Club Med. Je me moquais du comportement des personnes qui prenaient des vacances dans ce Club Med, les gens rigolaient. Je me suis ensuite produite dans un petit restaurant à la fin des repas. En guise de scène, il m’avait été installé des bancs, c’est là-bas que j’ai commencé à faire mes armes. Plus je le faisais, plus je prenais du plaisir.

Comment décririez-vous votre nouveau spectacle « Tout va bien » ?

Je dirais un spectacle chaleureux, drôle, lucide sur la nature humaine, qui redonne de l’énergie et de la pêche. Je cherche à ce qu’il y ait de l’humanité dans mes sketchs. Les gens sortent généralement remplis d’émotions et de sentiments joyeux. J’espère bien sûr faire réfléchir de temps en temps, mais aussi de nourrir mon public du positif de la nature humaine.

« Mordante, sensible, libre et rayonnante… » : ce spectacle représente pour vous un nouveau départ ?

Depuis que j’ai divorcée, effectivement, je ressens une nouvelle énergie. Une nouvelle réflexion sur ma vie et sur ce que je voulais s’est imposée à moi. Mais pour être aussi « rayonnante », j’ai réalisé beaucoup de développement personnel, mon bonheur n’est pas revenu par magie.

Vous être très curieuse et attentive aux détails…

Je dirais que c’est un peu le rôle des humoristes que de mettre en avant les détails de notre quotidien. La vie est faite de détails et ils sont très importants. Le public vit les mêmes choses que moi mais n’arrive pas à mettre de mots dessus. Les humoristes, nous, on met le doigt dessus.

Le rôle d’un humoriste est également d’être fidèle à ce qu’il ressent profondément et de faire corps avec sa vision du monde et de la transmettre avec sincérité. 

Comment fait-on pour devenir Anne Roumanoff ?

J’ai beaucoup travaillé et je suis très déterminée. De nombreux obstacles ne m’ont pas aidée mais je n’ai rien lâché. Il faut dire que j’ai eu la chance d’avoir l’affection du public assez vite.

Appréciez-vous toujours autant votre succès ?

Je le vis et savoure mieux maintenant. Pendant longtemps, je ne le savourais pas car j’étais très inquiète, j’avais peur que ça s’arrête. Je suis toujours inquiète mais moins désormais.

Qu’appréciez-vous le plus dans ce que vous faites ?

Mon plus grand plaisir est d’être sur scène. C’est ma base, c’est là où je suis le plus libre. Il se passe quelque chose que je ne maîtrise pas. C’est merveilleux ! C’est une transmission d’âme à âme. Après 30 ans de carrière, cette fraicheur et ce plaisir sont toujours là !

Qu’est-ce que pour vous l’optimisme ?

L’optimisme, c’est croire que demain sera meilleur qu’aujourd’hui et penser que la nature humaine n’est pas si noire que ça même si c’est dans le pire que l’être humain est le meilleur.

Je suis personnellement optimiste pour la prise de conscience des êtres humains. Je suis toujours frappée de la solidarité présente lors des catastrophes. Cette solidarité me touche et me donne de l’espoir en l’humain.

Merci beaucoup pour cette rencontre et cet échange. Anne Roumanoff continue actuellement sa tournée dans toute la France pour son spectacle « Tout va bien ».