Ces 7 signes qui indiquent que vous ne vous vous aimez pas assez

Aimez-vous vous même ! Aimez-vous vous m’aime !

L’amour de soi est la clé de tout. Ça paraît bateau dit comme ça, on l’entend un peu à toutes les sauces. Mais ça veut dire quoi s’aimer soi-même ? Comment sait-on que s’aime enfin ?

Nous sommes tous des enfants blessés

La plupart des personnes pensent qu’elles n’ont jamais eu de problème avec elles-mêmes. Pire : qu’elles n’ont pas besoin de se poser la question car “pas de problème moi”.
Aie… les personnes qui clament qu’elles n’ont pas de problème sont généralement celles qui en ont le plus ! Je m’explique.

Nous avons tous des blessures liées à l’enfance. Lise bourbeau l’explique à
merveille dans son livre « Les 5 blessures qui empêchent d’être soi même », que je vous invite à lire. Donc je ne rentrerai donc pas en profondeur dans le sujet.

Une chose est certaine. C’est comme ça : personne n’est épargné.

D’ailleurs n’avez vous jamais ressenti de colère, de frustration, de tristesse ? Ces sentiments négatifs sont liés à vos blessures. Vous réagissez en fonction de vous, les événements eux sont neutres. D’ailleurs, vous l’avez déjà sûrement remarqué. Face à un même événement, deux personnes auront des réactions parfois opposées. Elles sont le fruits des blessures du passé.

Vous pouvez apprendre à les maîtriser en travaillant sur vos blessures. Bien sûr, sur le papier certaines personnes ont vécu des événements plus traumatisants que d’autres, mais dans le fond les blessures sont les mêmes. Plus ou moins profondes, plus ou moins enfouies, mais je peux vous l’affirmer. Personne ne grandit sans blessure.

Nul besoin de traumatisme terrible pour être impacté. Ne pas avoir reçu l’attention d’un parent pendant 1 seule journée enfant peut être la source d’une blessure.
N’allons pas blâmer les parents ! Les enfants sont hypersensibles et malheureusement il
est difficile de leur épargner des blessures d’autant qu’elles ont des sources diverses : famille, enseignants, amis…

Et vous  ?

7 signes qui prouvent que vous ne vous aimez pas encore assez

Apprendre à s’aimer est sans doute la chose la plus difficile au monde. Il est bien plus simple de se noyer dans une vie que l’on n’a pas choisie que de se regarder dans le miroir et de prendre le temps de faire un état des lieux de qui l’on est, derrière les masques
que l’on porte en société, parfois même à la maison.

Cependant voici quelques signes classiques qui prouvent que vous ne vous aimez pas assez :

  •  Vous avez du mal à dire non;
  •  Vous ne vous sentez pas à votre place dans votre vie;
  •  Vous êtes souvent déprimé, angoissé, ou en colère;
  •  Vous n’êtes pas satisfait des relations qui vous entourent;
  •  Vous accusez facilement l’autre;
  •  Vous attendez beaucoup des autres;
  •  Vous maltraitez votre corps;
  •  Vous ne vous sentez souvent pas à la hauteur;
  •  Vous vous sentez incompris;
  •  Prendre une décision vous est très difficile;
  •  Vous ne vous sentez pas utile.

Si vous vous reconnaissez dans au moins 2 des éléments qui précèdent, il vous faudra accepter qu’un travail d’amour pour vous « m’aime » est nécessaire. Le reconnaître est la partie la plus importante du travail, c’est aussi la plus difficile. Pour ma part, il m’a fallu longtemps avant de l’accepter. Mais une fois acquis, j’ai pu transformer les choses assez rapidement.

Accordez-vous du temps. Vous êtes votre priorité.

Marie-Alix, après des années dans le monde de la finance est devenue coach pour accompagner ceux qui changent de vie. Contact : marie-alix@loptimisme.com