L’équipe a récemment fait la connaissance d’Audrey, illustratrice et auteure du blog Les Dédexpressions. Nous sommes tombés sous le charme de ses illustrations et de cette si jolie manière de renouer avec notre langue. Retrouvez chaque semaine sur notre site une nouvelle expression française illustrée !

Définition : Cette expression signifie que l’on dit tout ce qu’on pense, tout ce qu’on a sur le cœur.

Origine : Pour forcer un peu le stéréotype, lorsqu’une femme retourne son sac à main sur la table, à la recherche de quelque chose qu’elle n’a pas pu sentir au toucher, gênée qu’elle était par le tas de bric à brac quelle emporte toujours avec elle, peut-on dire qu’elle vide son sac ? Oui, mais pas dans le sens de notre expression d’aujourd’hui. 

Si ce dicton apparaît au 17ème siècle, il y a tout de même des divergences d’opinion sur son origine. Autrefois, cette expressions aurait signifié ‘déféquer’ (sympathique…), le sac représentant alors l’estomac, avec la notion de soulagement procuré une fois qu’on a été aux toilettes. 

En revanche, l’autre théorie viendrait d’un terme de tribunal (un peu plus glamour). En effet, alors que nos documents actuels sont rangés à plat dans des chemises et classeurs que l’avocat peut aisément transporter avec lui, il fut un temps où les documents officiels étaient conservés sous forme de rouleaux. L’avocat, pour transporter tout ce dont il avait besoin pour plaider, n’avait alors d’autre moyen que de mettre ces rouleaux dans un sac. Et, devant les juges et jurés, il vidait son sac au fur et à mesure de ses besoins, avec toute la hargne qui doit habiter l’homme de loi voulant défendre son client. Cette expression aurait ensuite quitté la salle du tribunal en emportant avec elle l’agressivité qu’on y retrouve aujourd’hui.


A très vite pour une nouvelle expression française illustrée ! En attendant, vous pouvez en retrouver directement sur le site d’Audrey les Dédexpressions sur sa page Facebook ou sur sa page Instagram !