Confinement: 3 pistes pour créer de la joie chez soi

L’équipe accueille les plumes, les idées, les conseils de ses lecteurs pour passer le confinement le mieux possible. Un grand merci à Julia qui nous partage ses suggestions pour créer de la joie chez soi durant cette période...Un article qui nous permet d’élargir la discussion: et vous, que faîtes-vous pour générer des émotions positives en ce moment ? Partagez vos idées!

Face à nos émotions du moment, deux options

Avec le confinement et l’obligation de rester enfermés la déprime, la tristesse, voire la colère peuvent pointer le bout de leur nez à tout moment… Tout d’abord je tiens à préciser que ces émotions ont le droit d’exister tout comme la joie et la sérénité. Une émotion est un sentiment qui nous traverse sans qu’on puisse le contrôler. C’est une réaction naturelle et universelle pour tous les humains.

Afin de les vivre au mieux, nous devons les accueillir sans culpabiliser et les accompagner jusqu’à ce qu’elles disparaissent. C’est ici que nous avons deux choix:

  1. Les observer sans rien faire, sans les juger et sans nous juger.
  2. Penser à autre chose et prendre le contre-pied en construisant des moments pétillants et kiffants.

    Je vous propose mes idées si vous choisissez la seconde option…

Piste 1: Penser à soi

Non seulement notre zénitude dépend de notre capacité à prendre soin de nous, mais surtout, à nous faire passer d’abord.

Je ne dis pas de ne jamais penser aux autres (non on ne crochette pas la mamie qui prend la dernière baguette de pain). Je dis que, de manière globale, nous devons nous faire passer en premier. Ce n’est pas égoïste. Comment voulez-vous prendre soin des autres si vous êtes d’ores et déjà énervé, déprimé ou épuisé ??

Prendre soin de soi, j’appelle ça un égoïsme sain! Donc cultivez cet aspect qui est primordial. Dans notre contexte particulier, je vous conseille de créer une ambiance qui vous plaît pour vous cocooner. En ce qui me concerne j’aime mettre de l’encens, allumer des bougies, faire un gâteau, écrire, créer, me faire les ongles et des soins du corps, lire, regarder un film dans mon lit, contempler la nature depuis ma fenêtre, écouter du jazz en fond sonore… Pensez à travers vos cinq sens et vous verrez que les idées fuseront.

Piste 2: Rire avec nos enfants

Pour beaucoup le confinement signifie cohabiter avec sa progéniture. Je fais partie de la team parents (big up). Cela paraît évident mais je vais le dire quand même : votre bonne humeur va découler des relations saines que vous entretenez avec eux. Et le rire est notre meilleur ami pour rendre nos journées harmonieuses avec notre cercle familial.

Mon top des activités testées et approuvées par notre famille sont… (roulement de tambour):

  1. Donner un bain à mon enfant en mode “playa”. Je m’explique. Le bain occupe bien les enfants, et évoluer dans l’eau les fatigue avec douceur. Mon truc pour rendre ce moment fun est de permettre à mon enfant d’y aller en maillot de bain avec masque et tuba !! Bref je ramène la plage chez moi : succès garanti.
  2. Bricoler une cabane dans le salon. Je la fabrique avec des chaises, des draps et je l’aménage de coussins et de tapis (faudrait pas que les doudous se fassent un lumbago). On s’allonge et on lit des histoires… L’option sympa avec mes enfants qui ont grandi est qu’ils veulent aussi m’en lire !!
  3. Enfin, ma dernière suggestion est le défilé de la famille. Ici le principe est de se déguiser… avec les vêtements d’un autre membre de la famille. On adore. Si tout le monde est d’accord on peut même imiter la personne. Fou rire général !!

Piste 3: Bichonner nos relations

Qui dit confinement ne veut pas dire s’isoler des autres… Bien sûr ça demande de l’engagement et parfois de la créativité. C’est d’ailleurs la chose qui m’émerveille le plus sur internet : l’inventivité de chacun! Il est important de faire perdurer le lien. Que ce soit pour prendre des nouvelles de la santé physique et mentale de chacun, pour papoter ou partager nos émotions, nous avons besoin des autres…Mes initiatives préférées pour égayer notre quotidien avec nos proches:

  1. Prendre des news de la famille. Avec les enfants nous allons écrire des messages que je prendrai en photos pour les envoyer par mail ou sms. Ces messages peuvent être écrits, peints, tracés avec des graines etc…C’est une solution qui change et qui nous fera une nouvelle activité !!
  2. Appeler les copains des enfants. Quand on parle de relations, on oublie souvent les relations des enfants avec leurs copains et copines. Ici on fait comme pour les grands : on appelle en vidéo !! Il existe foule de messageries qui le permettent. Les enfants sont ravis de voir et d’entendre leurs camarades.
  3. Prendre l’apéritif en live. Pour finir, nous gardons contact avec nos amis et passons un bon moment, grâce à l’apéro en vidéo. Une évidence désormais car il permet de se voir et de se raconter dans un contexte détendu et convivial. Ce dont on a bien besoin aujourd’hui…

Article rédigé par Julia Poulain, maman, Accompagnante d’Elèves en Situation de Handicap et Psychopédagogue. Vous pouvez suivre Julia sur les réseaux sociaux: 

Proposer vos articles à l’Optimisme?

Envie d’écrire et de proposer des articles à la rédaction qui font du bien et nous permettent de maintenir le cap pendant le confinement ? N’hésitez pas à faire vos propositions à la rédaction et à nous écrire à: etsionsouriait@loptimisme.com

D’autres articles de Julia ?

Nous vous invitons à lire: Confinement et devoirs – 3 idées pour assurer la sérénité