Dans son dernier album « Parce qu’on aime… » (dans les bacs le 15 février prochain), Corneille se dévoile. Il revient pour honorer l’amour qu’il reçoit et qu’il donne. Une belle rétrospective sur les étapes plus ou moins difficiles de sa vie et de sa carrière. Rencontre.

Corneille, as-tu toujours rêvé d’être chanteur ? 

À l’âge de 10 ans, j’ai commencé à fredonner des mélodies qui n’existaient pas, c’était une manière abstraite pour moi de dire qui j’étais. Je commençais à me raconter par la musique.

Ton premier single « Parce qu’on vient de loin » a eu énormément de succès, comment l’as-tu vécu ?

Au début de ma carrière, je pensais que je n’avais besoin de personne et que le succès était le but de ma carrière. Cette idée s’est vite effondrée.

J’ai vite compris qu’on ne contrôle rien. Désormais, penser de cette manière m’apaise.

Ce succès t’as rendu plus confiant pour ta carrière ?

Je pensais que le succès allait palier les souffrances de mon enfance. Je voulais simplement trouver une raison à cette souffrance.

J’imagine que c’est parce que tu prends plus de recul qu’à tes débuts ?

Au bout d’un certain temps, il est dur de prendre du recul sur sa carrière. Le succès encombre la vision. Il faut donc trouver une astuce pour continuer à aimer son métier et ceux pour qui on le fait. L’amour représente pour moi cette force intérieure.

Tu évoques souvent l’amour du public, cela semble avoir une grande importance pour toi !

Effectivement ! La carrière d’un artiste est entièrement dédiée à son public. Cela demande beaucoup de sacrifices. Il faut être capable de s’oublier. Et l’amour du public le permet.

Qu’est-ce qui te rend le plus heureux aujourd’hui ?

L’amour ! Notamment l’amour de ma femme. L’intime sentiment de savoir que quelqu’un m’aime pour qui je suis me rend heureux au quotidien. Ma famille représente le bonheur concret du moment. Un jour, on peut être heureux, le lendemain, on peut être malheureux. Tout a le mérite d’être, alors je profite de chaque instant.

Quelle est ta définition de l’optimisme?

Avant, j’aurais répondu que c’était la certitude que tout allait bien se passer dans le futur proche. Aujourd’hui, je pense l’inverse. Mon optimisme se base sur le moment présent : je pense qu’aujourd’hui est un meilleur jour qu’hier. Finalement, plus le temps passe et moins j’ai de certitudes pour l’avenir.

Quelles sont tes inspirations au quotidien ? 

L’amour de ma famille m’inspire énormément, et également l’histoire des personnes qui m’entourent.

Une citation pour résumer ton parcours ?

La citation qui me vient en tête n’est pas très originale car elle provient de mes chansons mais elle résume bien mon parcours jusqu’à maintenant :

Merci Corneille pour ce bel échange !

L’album sort le 15 février 2019. En attendant, vous pouvez déjà écouté Tout le monde disponible sur Youtube ! 

Vous pouvez également pré-commander l’album ici.

Vous avez aimé notre article ? Partagez-nous vos retours sur nos réseaux sociaux ou via etsionsouriait@loptimisme.com.