Dominique Dejardin, conseillère en Fleurs de Bach : “De la bienveillance au service de votre bien-être”

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

J’étais une petite fille sérieuse, transparente, sage, obéissante, ne faisant pas de vagues et vivant dans la peur d’une éducation froide et autoritaire où la communication et les émotions n’avaient pas leur place.

Des années ont passé et le vilain petit canard de la famille a décidé un jour de prendre son envol pour vivre sa propre existence. C’est alors que je me suis découverte rebelle, pleine de joie de vivre, d’optimisme, d’humour, d’enthousiasme, de sensibilité, d’authenticité, d’empathie… une véritable renaissance libératrice qui m’a permis à mon tour d’aider les autres à se connaître, à surmonter les obstacles de leur vie et à trouver leur propre chemin du bonheur.

Car je suis convaincue qu’il n’y a pas de fatalité, que nous sommes tous acteurs de notre propre épanouissement et de notre bonne santé car nous en avons tous les capacités et les ressources !

Qu’est-ce qui t’a fait découvrir les Fleurs de Bach ?

C’est à l’âge de 38 ans que mon corps a parlé. J’ai commencé à avoir des vertiges et je ne pouvais plus monter dans un ascenseur. Un ami m’a alors parlé des Fleurs de Bach et j’ai suivi son conseil. Les échanges que j’avais régulièrement avec mon Conseiller agréé en Fleurs de Bach étaient d’une richesse incroyable, quelqu’un était enfin à mon écoute. Nous avons fait un véritable travail de développement personnel sur le long terme avec les Fleurs de Bach et j’ai découvert alors le monde fabuleux de l’être humain et de ses émotions. La carapace dans laquelle je vivais et qui me protégeait de la manipulation familiale se fendait petit à petit pour laisser éclore celle que je suis aujourd’hui.

Et puis, un bilan de compétences dans le cadre professionnel a révélé que j’avais des prédispositions pour la psychologie humaine. C’est alors que j’ai décidé de suivre la formation de Conseiller agréé en Fleurs de Bach, en parallèle de mon métier de Consultante en communication.

En quoi consiste ton activité ?

Le Dr Bach disait : “la santé est notre héritage, notre droit. C’est l’union totale et profonde entre l’âme, l’esprit et le corps”.

Et nous pouvons y arriver en étant attentifs à ce qui nous fait souffrir, à ce qui nous perturbe : émotions négatives difficiles à vivre, pensées, comportements. Notre objectif est d’en être conscients afin de développer des attitudes positives : transformer la peur en courage, la rumination mentale en paix de l’esprit, la dévalorisation en confiance en soi… Et c’est en prenant les Fleurs de Bach qui correspondent à ce que nous vivons difficilement que nous pouvons restaurer l’équilibre qui fait disparaître petit à petit nos souffrances.

Mais l’émotionnel humain n’est pas toujours si facile à décoder. Mon rôle principal est alors de vous écouter avec bienveillance et sans aucun jugement, de vous poser des questions afin de vous aider à préciser ce qui vous tourmente. Cet échange est essentiel car c’est lui qui conduit au bon choix des Fleurs et, par conséquent, à leur efficacité. Car un mot n’est pas l’autre. Chacun donne un sens aux mots qui lui est propre en fonction de son éducation, de son vécu et de sa sensibilité. C’est un véritable travail d’équipe au cours duquel je vous accompagne vers votre mieux-être en respectant votre rythme.

Les Fleurs de Bach s’adressent à toute la famille ainsi qu’aux animaux.

J’interviens sur rendez-vous à Issy-les-Moulineaux (92) et dans les Yvelines (78).

Sur demande, je peux me déplacer à domicile en Ile-de-France.

Les entretiens peuvent également se faire par Skype ou par téléphone.

Qu’est-ce qui rend ton activité inspirante ?

Cela n’a pas de prix lorsqu’une personne que vous accompagnez revient vous voir en vous disant qu’elle va mieux, qu’elle a compris certaines choses, qu’elle se sent libérée d’un poids qui l’encombrait. Et d’ailleurs, cela se lit très souvent sur son visage, plus apaisé et plus détendu ; cela s’entend aussi, le ton de sa voix est plus enjoué et plus volontaire !

Je ressens alors tant de gratitude et cela me fait vraiment chaud au cœur. Cela fait bien sûr écho à ma propre histoire et c’est aussi la reconnaissance du chemin que j’ai moi-même parcouru pour en arriver là. D’un environnement destructeur dans lequel je baignais malgré moi, j’ai le sentiment aujourd’hui de contribuer à faire du bien autour de moi et à transmettre ce que j’ai appris des relations humaines… sans doute est-ce ma mission de vie. Un enrichissement au quotidien car chaque personne est unique avec une voie à suivre qui lui est propre !

Une anecdote positive ou inspirante que tu as vécue dans le cadre de ton activité et que tu aimerais partager aux lecteurs ?

Je voudrais saluer le courage exceptionnel de Valérie, 34 ans, qui a contracté une sclérose en plaques en juillet 2015, 2 mois après avoir fêté ses 30 ans. Une grosse fatigue, du mal à marcher, une tâche grise à l’oeil gauche, des problèmes d’élocution, le diagnostic tombe en 10 jours. Et pourtant, malgré 17 poussées depuis le début de la maladie, dont 13 en 18 mois, Petite Valou n’a jamais perdu espoir. Je l’accompagne régulièrement avec les Fleurs de Bach depuis novembre 2015, non pas pour guérir la maladie, mais pour l’aider à garder un moral optimiste et à aller de l’avant. Des hauts et des bas, bien-sûr qu’il y en a eu, mais aujourd’hui, Valérie est à nouveau debout : elle remarche, conduit, travaille et est autonome au quotidien. Même les médecins et kinés en restent bouche bée… un exemple de ténacité et d’enthousiasme à toute épreuve qui force véritablement mon respect et mon admiration !

Quelles sont tes sources d’inspiration dans la pratique de ton métier de conseillère en Fleurs de Bach?

Mes clients avant tout, dont les parcours de vie sont souvent difficiles et qui n’hésitent pas à se remonter les manches et à se remettre en question pour trouver leur propre équilibre.

Et puis, quelques livres qui m’ont beaucoup appris sur l’être humain avant même que je décide de devenir Conseillère agréée en Fleurs de Bach :

* Les vilains petits canards de Boris Cyrulnik, un exemple inspirant en matière de résilience.

* L’intelligence du cœur d’Isabelle Filiozat, pour apprendre à gérer ses émotions.

* Les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même de Lise Bourbeau, qui nous donne des conseils afin d’arriver à transformer nos problèmes quotidiens comme tremplin pour grandir.

* Le courage d’être soi de Jacques Salomé, une charte du mieux-être avec soi-même et avec autrui.

Quelles citations te boostent au quotidien ?

« Tout ce que nous avons à faire, c’est préserver notre identité, vivre notre propre vie, être le capitaine de notre propre bateau et tout ira bien. » Dr Edward Bach

« Voir le verre plein plutôt que le verre vide, considérer que rien n’est un dû, vivre le moment présent et avoir foi en la vie car nous avons le pouvoir de construire notre propre bonheur. » De moi

« Si nous suivons nos instincts, nos envies, nos pensées et nos désirs véritables, nous ne connaîtrons que joie et santé. » Dr Edward Bach