Pourquoi nous faisons appel à vous…

Chers lecteurs,

Certains osent facilement demander du soutien, d’autres un peu moins. Nous faisons partie de cette seconde catégorie. Mais il faut parfois oser demander. 

Une histoire construite avec vous

Vous le savez, ce site a une vocation : vous inspirer et vous donner envie d’agir pour ré-enchanter votre quotidien. Aujourd’hui vous êtes près d’un demi-million à nous lire et à suivre cette page au travers des différents réseaux sociaux : une véritable joie pour nous.

C’est rappeler que quiconque peut agir à son échelle et que, dans un monde à l’actualité toujours plus anxiogène, nous sommes nombreux à chercher à nous tourner vers les solutions.

Depuis maintenant 3 ans ce site grandit. Grâce à 400 d’entre vous (via un crowdfunding Ulule) nous avons pu financer la pose des premières pierres de cet édifice. Depuis, l’histoire a été incroyable.

Une histoire incroyable

Ce « petit » projet nous a largement dépassés. Nous n’avons pas créé un “site buzz” et il est hors de question de chercher les likes. Nous avons choisi de souder une communauté d’optimistes qui s’agrandit chaque jour. Cela nous permet de parler une langue différente des autres, celle de la sincérité.

Rien n’est plus fort qu’une idée dont l’heure est venue disait Victor Hugo.

Toujours, vous avez été bienveillants vis à vis de cette démarche entrepreneuriale amorcée par 3 passionnés qui ne savaient pas trop où ils allaient.

Aujourd’hui, il nous faut construire l’ensemble de la maison et investir pour permettre au projet de vivre. Nous avons réfléchi aux meilleures façons de nous financer : nous avons décidé de demander votre participation, basée, bien-sûr, sur le volontariat.

Pourquoi vous demander votre aide ?

Nous aimons l’idée de financer ce site par la foule : devoir des comptes à nos seuls lecteurs.

A vrai dire, nous avons exploré plusieurs pistes avant de vous proposer de nous aider. Pour le moment, nous les avons mises de côté. Notamment les trois moyens de financement les plus classiques en matière de “média online”.

1. Faire appel à une régie publicitaire : mettre des pubs au sein de nos articles. C’est ce que font la plupart des sites de buzz, une pub au début, une pub au milieu, une pub à la fin de l’article et éventuellement une « pop up » qui s’ouvre. L’article en devient parfois illisible sur mobile. Comme nous détestons ça, nous n’avons pas envie de vous l’imposer. D’autant qu’entrer dans une telle mécanique est dangereux et peut très rapidement devenir la course aux clics. On a vite fait de tomber dans le buzz pour répondre à un contrat.

2. Faire appel à des investisseurs. La question s’est posée. Tout simplement car avoir un important financement en une seule fois c’est nous permettre d’aller 10 fois plus. C’est nous permettre de louer des locaux plus grand, nous permettre d’embaucher, nous permettre d’organiser tous ces événements qui nous tiennent à cœur, nous permettre de lancer un énorme projet participatif (qu’on vous racontera bientôt)… Mais c’est aussi devoir rendre des comptes à des investisseurs et ne plus être maîtres du projet.

3. Mettre en place des articles payants. Cela serait antinomique avec nos valeurs. Nous souhaitons rester le plus inclusifs possible. Le site est lu dans de nombreux pays dont certains pour lesquels 1€ représente beaucoup, hors de question pour nous de partir sur cette piste.

Alors, nous avons décidé d’innover à travers d’autres moyens de financements, en vous proposant de contribuer par différents moyens.

De combien avons-nous besoin pour nous financer ?

20 000 euros par mois. C’est ce dont nous avons besoin pour être stables, pour louer des bureaux, pour payer correctement en temps et en heures ceux qui travaillent avec nous. Autant vous dire, c’est beaucoup.

Quelques ordres de grandeur :

  • Logiciels de création / hébergement du site / envoi de newsletters / réseaux sociaux : 1000 € / mois (plus on touche de lecteurs, plus c’est cher…)
  • Equipe : 10 000 €/mois (parce que les charges coûtent cher… hélas… on aimerait être payés tout ça ! )
  • Assurance, banque, comptable, etc… : 1000€ / mois
  • Freelance : 3000€ / mois
  • Locaux / matériels  / etc : 2000 € / mois
  • Et divers frais…

Vous le savez : nous sommes des débrouillards mais certains frais sont incompressibles. Evidemment, nous travaillons aussi de notre côté pour trouver d’autres mécaniques financières. Le budget que vous nous offrirez nous permettra d’envisager la suite avec plus de sérénité et de stabiliser certains postes de dépense. Par ailleurs, il sera une preuve pour ceux qui doutent encore : oui l’union fait la force et il est encore des engagements volontaires. Plus vous serez nombreux à nous donner, plus nous aurons une influence.

Notre petite entreprise se situe en France et nous avons à cœur de faire les choses bien. Nous avons de nombreuses idées pour que ce site puisse mettre en avant les créateurs et autres personnalités extraordinaires qu’il nous est donné de rencontrer, il nous faut simplement ne plus nous préoccuper du flux financier qui nous inquiète aujourd’hui.

Alors, si vous pouvez nous aider aujourd’hui (et nous savons que ce n’est pas évident de ne pas reporter à demain), sachez que vous pouvez donner chaque mois et vous arrêter quand vous voulez, vous pouvez aussi nous donner une seule fois.

N’hésitez pas à nous contacter etsionsouriait@loptimisme.com sinon RDV sur TIPEEE.
Vous pouvez aussi engager votre société si vous le souhaitez, nous cherchons quelques sponsors et avons de jolies choses à vous proposer.

Nous faisons aujourd’hui la démarche de vous demander, en toute humilité. L’alignement de chacun fera le reste.

Chaque euro est précieux. MERCI. NOUS VOUS AIMONS.

L’équipe de L’optimisme
Catherine, Monika, Olivier.

NB : de nombreuses surprises à la rentrée !