La F.E.T.E: philosophie d’une famille confinée

Lorsque Delphine, une de nos lectrices, nous a contactés pour nous parler de son confinement en famille, nous avons tout de suite été séduits par la philosophie mise en place au sein de sa petite tribu: la F.E.T.E (Famille, Ecole, Travail, Exercice) ! Post-its, feutres, tableaux et feuilles de papier ont été mis à contribution pour poser les bases de cette nouvelle organisation familiale. De quoi donner peut-être quelques idées sympathiques à d’autres familles…

* * *

C’est la F.E.T.E. à la maison !

Famille. Ecole. Travail. Exercice. A la maison. Depuis ce premier jour de confinement, le 16 mars, nous faisons en sorte que chaque jour de F.E.T.E. soit un jour de fête. Nous, c’est notre petite famille de 4, les parents qui bossent en télétravail et nos 2 enfants de 13 et 10 ans (un gars, une fille).

Les principes de la F.E.T.E

1 – On respecte les besoins de chacun

Tout commence par une discussion familiale où chacun des membres peut exprimer ses besoins dans un climat d’écoute et de bienveillance. Avec feutres, post-it, de la couleur, des rires et de la joie, parce que c’est c’est ce qu’on veut. Et oui, le besoin qu’a un ado de 13 ans «  de jouer à Fortnite tous les jours parce que ça lui permet de discuter avec ses copains » est tout aussi valable que « j’ai besoin de plages de 2h consécutives pour pouvoir bosser » ou « j’ai besoin d’1h de sport quotidien».

2- On s’organise

La journée type de la F.E.T.E

Nous avons « une journée type » qui permet de caler le rythme de la famille, les heures de boulot de chacun, les récrés (ce qui permet aussi aux parents de penser à se faire un petit thé-détente), les repas, etc. Et les principes fondamentaux qui nous permettent de bien fonctionner tous ensemble. Toujours avec de la couleur et les magnets sur le frigo.

3 – On ajuste

Tous les matins, on se retrouve une dizaine de minutes pour préparer notre jour de F.E.T.E. Quel est le programme de chacun ? Qui a besoin de qui quand? Qui a besoin de l’ordi quand ? On ajuste la journée en conséquence. Le dimanche on passe une petite heure à échanger sur ce qui s’est bien passé cette semaine, ce qui a été plus difficile, ce que chacun a appris sur lui-même, ce dont nous avons besoin de plus la semaine à venir et ce que nous mettons ensemble en place pour y parvenir.

Une mise en commun régulière des réflexions

Alors que nous entrons dans notre 4ème semaine de confinement, chacun y met du sien pour que les jours de F.E.T.E. s’enchaînent, de façon agréable, joyeuse et ludique. Les enfants nous ont organisé des supers olympiades ces 2 derniers mercredis après-midis en réponse à leur besoin « de prendre l’air, de passer du temps tous ensemble dehors », et nous avons hâte de découvrir les prochaines.

Attention, nous ne sommes pas au pays des Bisounours, tout n’est pas forcément facile, il nous arrive d’avoir la “gueule de bois” après un jour de F.E.T.E., de perdre patience, d’avoir une remarque acerbe, d’être agacé, d’avoir besoin d’air . Et devinez quoi ? C’est normal.  Nous apprenons à bien vivre ensemble, à accepter l’incertitude et l’imperfection, qu’il n’y a pas d’âge pour contribuer au bien-être de chacun et de tous. Comme vous tous, nous faisons de notre mieux, et c’est déjà beaucoup. Soyez indulgents avec les autres et surtout avec vous même, c’est la recette du bonheur « fait maison ».

Et pour vous, c’est comment la F.E.T.E. à la maison ?

Proposez vos articles à la rédaction!

Envie d’écrire et de proposer des articles à la rédaction qui font du bien et nous permettent de maintenir le cap pendant le confinement ? N’hésitez pas à faire vos propositions à la rédaction et à nous écrire à: etsionsouriait@loptimisme.com

Besoin de sérénité pour les devoirs des enfants ?

Nous vous invitons à lire l’article de Julia: confinement et devoirs – 3 idées pour assurer la sérénité.