Informations anxiogènes ou divertissantes : voilà ce que nous lisons au quotidien !

Vous le savez, notre petite équipe de l’Optimisme n’a pas pour habitude de publier d’articles négatifs. En 3 ans, c’est surement le premier et le seul mais il nous semble important de sensibiliser aux informations anxiogènes.

Vêtus en Power rangers, ils improvisent un “ventre-glisse” : 5 brûlés au séminaire d’entreprise

Le client d’un restaurant facturé 30 centimes supplémentaires pour avoir posé une “question idiote”

La mozzarelle fourrée au Nutella, la nouvelle invention qui divise l’Italie

Pourquoi les rappeurs portent-ils des lunettes sans correction ?

Pour tuer l’ennui face au coronavirus, un chinois court 66km dans son appartement

Amiens : un jeune homme de 19 ans poignardé à mort car sa voiture était immatriculée “75”

Tous, absolument tous les médias

Peut-être ces titres vous font-ils sourire ? Certains sont divertissants, d’autres un brin glauques. Vous les trouvez peut-être simplement hallucinants ? Pourtant, ils sont présents dans absolument tous les médias. Des faits divers mais des faits divers sur lesquels on clique pour se divertir, et qu’on partage pour faire marrer les copains.

Nous avons pris des articles (au hasard) publiés cette semaine, mais nous aurions pu nous focaliser sur les articles du mois ou sur les plus sordides (on reste l’Optimisme, alors il ne faut pas pousser!). Nous ne portons aucun jugement sur les médias qui les diffusent, en réalité, tout le monde le fait, et nous aurions très bien pu en mettre d’autres issus d’autres médias. La question est surtout celle du contenu.

Parce que ce n’est pas seulement la faute des journalistes si nos médias nous proposent ce contenu. Un grand nombre de journalistes sont d’ailleurs affligés d’avoir à écrire de tels articles. Mais on leur demande des faits divers insolites ou anxiogènes parce que les lecteurs cliquent dessus et que cela permet de faire du placement publicitaire.

Pourquoi clique-t-on sur ces informations anxiogènes ?

Un coup de fatigue et hop, voilà qu’on clique. Nous sommes des mammifères et nous sommes censés connaître les dangers potentiels autour de nous, et voilà que sans réfléchir on clique sur l’article de cet homme qui a coupé sa femme en morceaux. Et puis nous sommes tous un peu voyeurs, et c’est toujours rassurant de savoir qu’il y a pire ailleurs. Pire, on partage.

Avertir sur ces informations anxiogènes

Alors effectivement, cet article n’est pas très optimiste mais il nous semble indispensable d’avertir. N’oublions pas que jouer sur les émotions négatives est beaucoup plus puissant que parler d’un inconnu qui s’engage…

Donc plus vous cliquez sur ces faits divers, plus les médias en proposent. Parce que dans notre économie actuelle, les médias ont besoin d’audience pour placer les produits (vous savez les pubs qui clignotent de tous les côtés ?). Et si c’est ce que le lecteur lit en majorité, alors on met en avant ces faits divers plutôt que des parcours inspirants…

Un cercle 100% anti-vertueux !

Le cercle est 100% anti-vertueux pour plusieurs raisons…

-Ce que vous avez trouvé drôle vous laisse en réalité une vision peu reluisante de la réalité
-On demande aux journalistes encore plus de contenus du genre (et sur tous les médias !)
-Plus vous cliquez sur ce genre d’articles, plus votre Internet et vos réseaux sociaux vous proposent ce genre d’articles (et vous avez une vision erronée de la société)
Nous créons la société que nous imaginons… Plus nous l’imaginons noire, plus elle le sera.

Bien sûr, loin de nous l’idée de dire que la vie est un long fleuve tranquille, notre monde est bousculé en permanence… Prenons simplement du recul sur ce que nous lisons…. D’ailleurs, si parmi nos lecteurs il y a quelques journalistes ou anciens journalistes, nous aimerions vous interviewer : etsionsouriait@loptimisme.com

 

Merci à tous ceux qui voudront bien partager cet article ! Et merci de nous dire en commentaires sur les réseaux si vous lisez encore l’actualité ou non et votre ressenti !

Pensez à vous inscrire à notre newsletter et pour nous soutenir, il y a toujours notre boutique www.loptimisme.shop pour nous permettre de rester indépendants 😉