« Donner envie d’agir… » : voilà tout l’enjeu du projet Ca commence par moi de Julien Vidal. A travers son livre, il nous propose de réaliser chaque jour un geste écocitoyen pour sauver la planète et respecter le vivant dans sa globalité. Rencontre.

Ses voyages pour comprendre les enjeux environnementaux de la planète

Julien, 33 ans, est originaire de Grenoble. Il a goûté à des modes de vie complètement différents en Colombie puis aux Philippines, et a ainsi pris conscience des enjeux environnementaux et des inégalités sociales dans ces pays. De retour en France, Julien s’interroge : « Comment puis-je agir à mon échelle en France pour la préservation de notre planète ? ». Il se lance alors dans une nouvelle aventure, celle de réaliser un acte écocitoyen chaque jour pendant un an. S’intéresser aux causes plutôt qu’aux conséquences :  voilà tout l’enjeu de l’association « Ça commence par moi ».  dont il est président. L’objectif :  accompagner les citoyens pour agir, comprendre la transition écologique et mobiliser.

Planter la petite graine pour donner envie d’agir

Les petits pas ont de l’importance. En créant « Ca commence par moi », Julien voulait s’adresser autant à ceux qui agissent déjà au quotidien qu’à ceux qui débutent dans leurs démarches.  Rapidement, il récolte les témoignages de ses lecteurs  : « je privilégie le co-voiturage » ou encore « je me suis inscrit à la coopérative à côté de chez moi. ». De quoi nous redonner foi en l’humanité !

Commencer par des petites actions qui font plaisir

Se faire plaisir aussi lorsqu’on agit est primordial. Il faut également commencer par les actes ayant le plus de sens dans notre quotidien, nous confie Julien. Sa toute première action a été de coller un stop pub sur sa boîte aux lettres. Un premier acte idéal.

Sur son site, il a dressé la liste des 10 meilleures actions à réaliser pour réduire son empreinte écologique :

Agir et pourtant continuer de prendre l’avion : comment ne pas tomber dans le piège ?

« Je suis tombé moi-même dans le piège au début. Je pensais qu’il fallait simplement repeindre en vert mes habitudes de consommation » avoue Julien. Aujourd’hui, il va beaucoup plus loin : privilégier le bio, le made in France, le local, le commerce équitable… mais aussi et surtout de changer radicalement sa manière de vivre.

Quand on l’interroge sur l’opposition entre prendre l’avion au fort coup écologique et mettre en place des petites actions, il nous incite à la responsabilisation : « Je ne suis pas contre pour aller voir ce qu’il se passe dans les autres pays et comprendre ainsi les différences culturelles. Cela permet de remettre en question notre manière de vivre et de comprendre ce qui est de l’important et du futile. Il faut seulement éviter de prendre l’avion du jour au lendemain pour des causes qui ne sont pas essentielles à notre existence. »

Impacter le monde de l’entreprise

« Ce qui me révolte en entreprise, c’est la recherche du profit à court terme et des ressources que l’on pille, que ce soit les êtres humains, les matériaux, les savoirs… ». Il intervient ainsi régulièrement en entreprises et lance des challenges aux employés pour instaurer les bonnes pratiques. Des équipes de Plus belle la vie à celles d’Ubisoft  : « les individus dans les entreprises ont envie de s’engager mais parfois ils n’osent pas : mon rôle est de créer des connexions entre ces personnes pour qu’ils s’engagent ensemble. »

Entre optimisme et pessimisme : l’optiréalisme

Ni optimiste, ni pessimiste mais Julien Vidal se dit être optiréaliste (terme de Jacques Lecomte) : « agir en prenant en compte le réalisme me permet d’être plus heureux. »

Nouveau livre, refonte du site… : de nombreuses nouveautés !

Bonne nouvelle, le livre « Ça commence par moi » va sortir en version poche en septembre prochain. Un nouveau livre également va voir le jour en octobre : « Ça va changer avec vous », un véritable outil d’expérimentation. L’idée sera de répondre à tous ceux qui peinent à croire à l’effet des actions écocitoyennes en leur proposant toutes les zones d’expérimentation possibles et un parcours ambitieux où se rencontrent échelle individuelle et échelle collective.

On vous conseille vivement de retrouver Julien Vidal sur son blog, dans son livre ou au travers de son émission radio. On le remercie encore d’être passé nous voir 🙂

« L’imperfection ne peut plus légitimer l’inaction! Notre génération va décider du sort de l’humanité, il est urgent d’être généreux dans l’action et heureux de renouer le lien au vivant! »

Ça commence par moi