Le jour où j’ai ouvert les yeux – Anand Dilvar

Le jour où j’ai ouvert les yeux est un livre dont vous entendrez sûrement bientôt parler. Il faut dire qu’Anand Dilvar est relativement inconnu du monde francophone. Pourtant, il est un auteur mexicain très connu de l’autre côté de l’Atlantique. Ce livre, dont le titre original est “el esclavo” est un best-seller, vendu à plus de 2 millions d’exemplaires. Et pour cause.

Ce roman, très court, se lit en moins de deux heures et pourra vous rappeler l’Alchimiste de Paulo Coelho.

Il narre les pensées d’une personne tombée dans le Coma et son chemin initiatique, fruit d’une réflexion avec son Guide.

Extraits :

Une personne qui assume ses responsabilités dans la vie prend conscience qu’elle décide de son destin et sait que chaque décision prise façonne son avenir

Si tu ne dis pas aujourd’hui aux êtres chers à ton cœur à quel point ils sont importants à tes yeux, demain, il sera peut-être trop tard.

La plupart des gens perdent leur temps à courir après des choses superficielles, car ils croient qu’il existe quelque chose qui pourrait les rendre heureux s’ils l’avaient. Ils ont tendance à ne pas apprécier à leur juste valeur les cadeaux les plus précieux offerts par la vie.

Le juge qui vous réprimande sévèrement, le bourreau qui vous punit, le mauvais ami qui vous critique, c’est vous ! Faites donc une pause. Pardonnez-vous : vous seul le pouvez.

A lire !

Le jour où j’ai ouvert les yeux, Editions Jouvence, 12,90€

Acheter sur Amazon

Acheter sur la FNAC

D’autre chroniques de livres positifs ? Inscrivez-vous à notre newsletter.

Et retrouvez bien-sûr le livre de l’Optimisme : Osez l’Optimisme, toujours évalué 5/5 par l’ensemble des lecteurs !