Le tableau de visualisation: en 2020, visez le succès ! L’avis de notre sophrologue.

En 2019, les membres du Club de l’Optimisme ont participé à un atelier “Tableau de visualisation”, organisé par Eva, membre de l’équipe et sophrologue. Elle en a d’ailleurs créé un pour notre grand Tour de France afin de concrétiser les étapes. Il trône joyeusement dans notre boutique ! Nous lui avons posé quelques questions. Avec son regard de sophrologue, elle nous livre son avis sur l’utilisation de cet outil de développement personnel et les ponts possibles entre “tableau de visualisation” et sophrologie.

Tableau de visualisation: de quoi s’agit-il ?

Le tableau de visualisation (ou vision board, en anglais) est un outil pour se projeter vers l’avenir de manière positive et confiante. Je dirais que comme tous les “outils”, son efficacité va dépendre de la manière dont la personne l’investit et l’utilise dans sa vie.

C’est un outil qui fait appel à notre créativité et au lâcher prise. Le temps de la création de notre tableau, nous devenons des “artistes” à deux niveaux: matériellement, en réalisant concrètement une pièce (le tableau lui-même) mais aussi dans notre imaginaire, en nous créant des images mentales qui nous donnent à réfléchir sur nos rêves et leur possible concrétisation.

Comment se réalise-t-il ?

Très concrètement, il s’agit d’un support (une feuille, un carton ou même un document word) sur lequel nous disposons des images, des mots ou des photos qui symbolisent ce que nous souhaitons voir se manifester dans notre vie. En atelier, nous travaillons sur le positif c’est-à-dire nos projets, nos envies profondes, nos rêves…

On peut réaliser un tableau de visualisation de plusieurs manières. Certains vont utiliser l’outil numérique mais personnellement je préfère le papier, les magazines, la colle, les ciseaux. Sur notre “support”, on colle les images, les mots, les photos qui nous inspirent et nous permettent de visualiser ce qu’on souhaite être, avoir ou faire dans nos vies.

Quels sont les grands principes qui sous-tendent le tableau de visualisation ?

Beaucoup rapprochent le tableau de visualisation de la Loi de l’Attraction qui dit que nous attirons à nous ce que nous émettons. Si nous émettons des pensées positives, nous allons attirer du positif dans notre vie.

A mon sens, les choses ne sont toutefois pas aussi simples…Nos manières de fonctionner, de penser, de voir le monde sont conditionnées par des croyances et des filtres. Nous invalidons fréquemment nos projets par des pensées parasites, souvent ancrées depuis l’enfance et de façon inconsciente. Conscientiser nos “barrières mentales” est un travail de longue haleine mais très enrichissant.

Pour ceux qui veulent aller plus loin sur ces sujets, ils peuvent lire le livre de Napoléon Hill, “Les lois du succès”.

Suffit-il de penser pour voir nos projets se concrétiser ?

Je crois que la seule pensée positive n’est pas suffisante. Il faut habiller une pensée avec la “vibration” qui va avec et véritablement ressentir dans son corps et son mental que nous pouvons accomplir ce que nous désirons. La sophrologie permet l’exploration des ressentis corporels, émotionnels et mentaux. J’invite les participants à s’interroger sur ces différentes dimensions de leur Etre lorsqu’ils sont en pleine réalisation de leur tableau.

Un autre principe qui est en jeu avec le tableau de visualisation est que le cerveau ne fait pas la différence entre une situation visualisée et une situation réelle.

Ensuite, il faut passer à l’action ! On peut faire 10 000 tableaux de visualisation dans l’année, si à un moment on ne pose pas la première pièce à l’édifice, rien ne se fera…

Quels rapprochements peux-tu faire entre tableau de visualisation et sophrologie ?

Déjà, dans “tableau de visualisation”, il y a le mot “visualisation”. En sophrologie, le sophrologue utilise sa “voix” pour guider la personne et amener à des prises de conscience. Ici, le guide du processus intérieur serait plutôt le “tableau” qui peut, lui aussi, amener à des prises de conscience.

La “visualisation” est un moyen fondamental de la sophrologie: il s’agit de se représenter les choses mentalement, de se construire une image positive en l’occurence, ici, de l’avenir car on parle de projets et de rêves. Mais attention, il ne faut pas tomber non plus dans la “rêverie” ou le “fantasme”. Ce n’est pas le but…Nos objectifs se réalisent d’autant plus facilement qu’ils sont sont plausibles, réalistes et déterminés dans le temps.

Je ne dis pas non plus que faire un tableau de visualisation, c’est de la sophrologie…Loin de là ! Ce sont deux choses bien différentes, avec leurs spécificités propres mais je trouve que des parallèles intéressants peuvent être faits. Dans les deux cas, nous faisons appel à des ressources intérieures, notre capacité à créer, imaginer, projeter avec confiance…

Et pour commencer l’année en faisant le plein d’expériences, nous vous invitons à découvrir notre Club de l’Optimisme, un concept unique sur Paris qui allie convivialité et partage lors d’évènements inédits tout au long de l’année ! Pour tout renseignement sur le Club, contactez Eva à: eva@loptimisme.com