L’Optimisme a eu la chance de rencontrer Nathan, Sahna, Leelou, Norah et Estéban : les Enfants de la Terre. Cinq jeunes de talent entre 12 et 16 ans. Pleins d’énergie et d’optimisme, ils nous racontent comment ils ont réalisé leur rêve : devenir chanteur ! 

Comment en êtes-vous arrivés à enregistrer un album avec Yannick Noah ?

À la suite de notre participation à The Voice Kids (Saison 3 et 4), nous avons participé à un casting pour faire partie des Enfants de le Terre. C’est un projet porté par Yannick Noah et l’association Les Enfants de la Terre  qui permet d’emmener les enfants défavorisés en vacances. C’est une très belle association, nous sommes très fiers de faire partie de ce projet !

Lorsque nous avons fait le casting, certains d’entre nous s’étaient déjà croisés sur le plateau de The Voice Kids ou lors de rencontres suite à notre participation.

On voit que vous êtes très entourés et soutenus par votre famille, c’est grâce à eux que vous vous êtes lancés dans la musique  ?

Nathan : Oui, c’est grâce à ma grande sœur, Ludy Soa, que je me suis mis à la musique. Quand elle avait 9 ans, et moi tout juste 6, elle chantait et je l’accompagnais. Je me suis vraiment pris de passion pour la musique. On a eu de nombreux projets ensemble et c’est la première fois que je mène un projet sans elle. C’est très différent mais je suis très content de cette aventure ! Elle me soutient beaucoup !

Estéban : C’est mon père qui m’a donné le goût de la musique. Il jouait de la guitare et il chantait pour son plaisir. J’ai appris à jouer et chanter avec lui. J’ai fait quelques petites scènes mais c’est The Voice Kids qui m’a lancé.

Sahna : Je suis passionnée par la musique depuis mon plus jeune âge. D’ailleurs, mes premiers mots ont été chantés ! Ma mère écoutait beaucoup de musique et mes sœurs chantaient, petit à petit on s’est mises à chanter en duo ou toutes ensemble ! Toute petite j’ai adopté Ricardo, mon ukulélé, ça été une révélation. Encore aujourd’hui il m’accompagne partout ! Abonnez-vous à Ricardo ! (rire)

Leelou : La musique fait vraiment partie de notre culture familiale, surtout du côté de ma mère. On fait tous de la musique ; soit on joue d’un instrument, soit on chante ! Mon grand-père se lève souvent au milieu des repas de famille pour chanter ! Ma grand-mère joue du violoncelle. Elle m’a beaucoup inspiré ; à mon tour je m’y suis mise et j’ai adoré ! Grâce au violoncelle et à cette ambiance familiale musicale j’ai commencé à chanter !

Norah : Les membres de ma famille sont tous des artistes : j’ai grandi entre le chant, la danse, et la musique ! Mon père avait un groupe de musique et ma grande sœur joue de la clarinette. Plus jeune, je chantais avec elle à l’église et c’est là que tout a commencé.

Vous avez vraiment été bercés dans le milieu musical ! Avez-vous toujours cru que c’était possible d’en arriver là où vous en êtes?

Norah : Oui, j’ai toujours été bercé par l’art ! Quand je voyais des stars, je me disais « plus tard, ce sera moi ! »

Leelou : Pas du tout ! J’étais une petite fille, j’allais à l’école et je chantais ! C’est tout ! Je ne pensais pas que ça pouvait aller aussi loin.

Sahna : Comme Leelou, je pensais que ça n’arrivait qu’aux autres ! Je suis une fille tout à fait normale, je ne m’imaginais pas ici il y a quelques années !

Quand vous étiez plus jeunes, vous vouliez déjà faire une carrière musicale ?

Estéban : Tout petit je voulais être boulanger !

Leelou : Je voulais être fermière (rire) ou actrice ! Toute petite, je voulais vraiment être actrice ; c’était mon rêve numéro un !

Sahna : Je voulais être pompier, parce que je regardais des dessins-animés sur les pompiers qui me fascinaient ! Puis j’ai voulu être mannequin.

Nathan : Je voulais être pilote d’avion puis monteur vidéo car je faisais des vidéos Youtube. D’ailleurs j’en fais toujours !

Norah : Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours voulu chanter !

Quelle est votre définition du succès ?

Norah : On a chacun notre propre définition du succès, je pense que c’est quand tu réussis quelque chose que tu adores faire !

Estéban : « La fierté dans les yeux des gens que l’on aime. »

Leelou : C’est se faire plaisir et faire plaisir aux autres !

Sahna : L’aboutissement d’un projet qui nous tient à cœur !

Estéban : C’est se faire reconnaître dans la rue (rire) !

On a entendu que vous suiviez de près les chanteurs Big Flo et Oli, Eminem, Beyoncé, Ed Sheeran, Rihanna, et même Etta James et Ella Fitzgerald. Quelle est votre chanson préférée du moment ?

Leelou : Shallow du film A Star is Born

Estban & Nathan : Demain de Big Flo et Oli

Sahna : Toutes les musiques de Eminem !

Norah : Tout de Rihanna mais en ce moment j’aime beaucoup Christine & the Queens

Dans vos vies de tous les jours, qui est votre plus grande source d’inspiration ?

Nathan : Ma sœur, car elle m’a ouvert à la musique et j’adore chanter avec elle ! Et Big Flo et Oli. J’aimerais beaucoup avoir la même évolution de carrière ! Je chante tout le temps leurs musiques !

Estéban : Mon père. C’est grâce à lui que j’ai appris la guitare et que j’ai commencé à chanter. J’étais toujours émerveillé quand je l’entendais jouer !

Sahna : Jane car elle est totalement dans mon univers, un peu fantastique, bizarre. Et Eminem car j’adore le RAP ! J’aimerais beaucoup en faire en plus du chant !

Leelou : Ma grand-mère a toujours été ma source d’inspiration. A ses concerts de violoncelle, je suis toujours émerveillée ! Elle a même joué pour des films Disney ! J’aimerais beaucoup avoir la même évolution qu’elle dans la musique ! Elle est passionnée et passionnante ! Beyoncé car elle sait tout faire, c’est impressionnant !

Norah : Rihanna ! Elle aussi, elle sait tout faire ! Elle a un talent fou ! Et Christine and The Queens. C’est pas du tout mon univers mais justement, j’aime d’autant plus ! Et mon père et ma tante, qui m’ont appris la danse et le chant ! Ils sont tous d’une grande inspiration dans mon travail et dans ma vie !

On a vu qu’en plus de la musique vous allez tous les jours en cours. C’est important pour vous ?

Nathan : Oui, c’est très important pour nous (et nos parents!).

Sahna : La musique est un milieu éphémère, il faut toujours un plan B.

Vous voulez continuer les études alors ?

Estéban : J’aimerais poursuivre par des études de médecine pour devenir Kiné.

Sahna : J’aimerais continuer dans le milieu scientifique.

Leelou : Je suis dans un collège international. J’aimerais continuer dans la musique ! Pourquoi pas aux Etats-Unis !

Norah : J’aimerais continuer dans le chant et la danse mais aussi dans le cinéma.

Vous avez chanté avec Yannick Noah, qu’est-ce que ça représente pour vous ?

Estéban : On connaissait son palmarès, autant dans la musique que dans le tennis. On était très impressionné devant lui mais il a été très accueillant et chaleureux avec nous ! C’était un très beau moment !

Leelou : Il est super grand ! (rire) J’ai adoré chanter avec lui !

Nathan : Il a su nous mettre à l’aise et nous a donné beaucoup de conseils ! Il nous a aussi expliqué le contexte de sa chanson, ce qui nous a permis de mieux l’interpréter !

Estéban : Avant de tourner le clip « Les lionnes » il nous a expliqué ce que voulait dire la chanson, ça nous a permis de ressentir la musique autrement. Le sens de sa musique est très beau ! C’était très touchant !

Ensemble : C’était trop bien ! Et on a de magnifiques souvenirs du tournage du clip !

Découvrez l’album Les Enfants de la Terre chantent Yannick Noah

Une petite question philosophique : selon vous, quel est le sens de la vie ?

Estéban : Tu vis et tu meurs. (rire)

Sahna : Tu nais, tu apprends, tu vis, tu profites et tu meurs.

Leelou : Vivre à fond et faire ce qu’on aime !

Nathan : C’est réaliser tout ce qu’il y a sur ma Bucket List (liste de choses à faire avant de mourir) comme Big Flo et Oli.

Enfin, qu’est l’optimisme selon vous ?

Norah : C’est prendre la vie du bon côté !

Estéban : C’est voir le bon côté des choses car même dans la misère, il y toujours une part de lueur…de lumière dans nos vies…car même dans les ténèbres… bref je m’égare ! (rire)

Un mot pour la fin :

MERCI de nous suivre, on vous aime fort ! C’est grâce à vous tous ça ! 

Pour suivre les Enfants de la Terre c’est par ici :