Les Petits Bidons : la lessive française 100% respectueuse de l’environnement

Nous sommes allés à la rencontre de Cyril Neves, créateur de la marque Les Petits Bidons, une lessive écolo et engagée. Enfin une lessive qui permet de se laver sans tout salir, respectueuse de ! Découvrez le parcours, l’engagement et les projets de cet entrepreneur convaincu !

Bonjour Cyril, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Cyril, j’ai 32 ans et je suis le fondateur des Petits Bidons, une marque de lessive engagée efficace et naturelle. Ca fait maintenant plus de 2 ans que je travaille sur ce projet.

Quels ont été ton parcours professionnel et ton cheminement personnel pour en arriver à la création des Petits Bidons ?

Rien ne me prédestinait à faire de la lessive si ce n’est que, comme tout le monde, je fais ma lessive chaque jour. J’ai travaillé des années dans des gros groupes et petit à petit, j’ai eu envie de mettre plus de sens dans ma vie et d’avoir un impact plus grand dans mon quotidien.

J’ai ainsi changé certaines de mes habitudes de consommation en mettant en place des trucs simples : je me déplace le plus possible en train, j’ai installé des interrupteurs de multiprise, j’ai investi dans un lombricompost, j’achète en seconde main, je cuisine mes plats moi-même pour éviter les emballage… Des gestes simples, au final !

Et un jour tu t’es retrouvé dans ta cuisine…

Oui, pour faire ma propre lessive. Et pour honnête, j’ai pas trouvé ça simple et je me suis surtout dit que tout le monde ne ferait pas cette démarche et que cela pouvait être difficile et contraignant pour d’autres personnes. Je me suis interrogé sur le marché de la lessive, rien n’existait de vraiment propre. J’ai voulu trouver et proposer une solution plus efficace pour laver sans tout salir !

As-tu eu des prises de conscience pendant tes recherches sur ce marché en particulier ?

Je me suis rendu compte que les marques traditionnelles, que ce soit en magasins spécialisés ou en supermarchés n’avaient pas l’obligation d’indiquer toute la liste des ingrédients de leurs produits. Il est compliqué pour le consommateur de faire un choix éclairé. Et même lorsqu’on trouve l’information et qu’il s’agit d’une marque écologique, il n’est pas rare de trouver des ingrédients décriés, toxiques pour la santé ou l’environnement.

Les lessives actuelles ont un impact très négatif sur l’environnement et les stations d’épuration n’éliminent pas tous les ingrédients néfastes.

Puis tu quittes ton emploi pour te consacrer pleinement à ton projet ?

J’avais déjà décidé de tout quitter. Il y a eu un alignement des choses. La 1ère semaine, après avoir quitté mon job, je me suis mis à la fabrication de ma lessive maison. Le fait d’avoir l’esprit plus libre m’a fait mettre le doigt dans l’engrenage. J’avais envie de mieux faire les choses à mon échelle et je me suis dit : pourquoi ne pas rendre ça accessible à tout le monde ?

Qu’est-ce que ta lessive a de plus par rapport à une lessive traditionnelle ou à une lessive bio ?

Les Petits Bidons est une marque efficace et engagée. Toutes nos lessives sont faites avec plus de 99% d’ingrédients naturels, biodégradables. Et c’était pas le plus simple mais on a fait des recettes sans huile de palme (souvent mis en cause dans les causes de la déforestation dans le monde) pour avoir un meilleur engagement écologique derrière notre projet. C’est à base d’huile d’olive, de ricin, de tournesol.

L’idée, c’était de réussir à faire une formule qui soit engagée en termes d’écologie, qui reste efficace et sente vraiment bon. Ce n’est pas simple car quand on travaille avec des ingrédients d’origine naturelle cela demande du boulot de formuler une recette de lessive qui soit stable dans le temps, qui sente toujours bon et soit bonne pour les peaux sensibles tout en restant biodégradable. Pas simple mais on a réussi !

As-tu toujours été engagé dans l’écologie ?  

Non, comme beaucoup, je trouve que c’est une prise de conscience qui s’est accentuée durant ces 3 à 4 dernières années grâce à une information plus relayée dans les médias, plus accessible et plus axée sur ces sujets. Cela m’a fait ouvrir les yeux sur mes habitudes de consommation. J’ai pensé que la somme de toutes les actions individuelles aurait forcément un impact global à court et à moyen terme.

Quelles difficultés as-tu rencontré au moment de la création de ta lessive ? Comment les as-tu surmontées ?

Quand on monte sa boîte, c’est un grand saut dans l’inconnu. Il faut avoir foi en ce projet et garder à l’esprit qu’on fait quelque chose de positif qui va avoir un impact. Au fur et à mesure que je parlais de mon aventure, je voyais que les gens étaient intéressés, cela m’a encouragé à poursuivre dans cette voie.

Une deuxième difficulté, c’est le développement du contenant. Il y a plein de préjugés sur le type de matériaux utilisés pour contenir les produits. On nous demande souvent de faire des recharges souples « éco-recharges » mais elles sont loin d’être écologique car elles ne sont pas facilement recyclables… Notre bouteille est 100% recyclable et fabriqué avec 100% de plastique recyclé dès la mi-septembre. On cherche à être au maximum transparent et à s’améliorer sans cesse sur les points sur lesquels nous ne sommes pas parfaits… C’est pour ça qu’on propose déjà du vrac dans nos bureaux à Paris et que nous lançons un système de consigne dans une bouteille en verre dès le mois d’octobre.

Quel message positif souhaites-tu faire passer à travers la création de ta marque de lessive ?

Je souhaite inviter les gens à être curieux et à se poser des questions sur les produits qu’ils utilisent, les ingrédients et leur façon de consommer. Vouloir changer les choses c’est bien mais être acteur du changement c’est encore mieux !

Plutôt que de se dire « tout va mal, c’est la fin du monde », vivons le côté positif et demandons-nous : qu’est-ce que je peux changer à mon échelle ?

Nous aimons les anecdotes…Quel est ton plus beau souvenir depuis que tu as eu l’idée de créer les Petits Bidons ? 

J’ai fait une campagne de financement participatif en mai, l’an dernier. Le succès de cette campagne et les retours positifs autour du projet ont été le déclencheur. Et puis ça m’a aussi permis de rencontrer mon associé !

Comment vois-tu l’avenir des Petits Bidons ?

On espère pouvoir être une alternative crédible pour les consommateurs à toutes les autres marques qui existent sur le marché en termes d’impact et d’engagement. Il y a plein de produits sur le marché qui ne sont pas propres et qui sont toxiques. Tant qu’il y aura ce genre de produits, on continuera à essayer de faire mieux avec les Petits Bidons.

Qu’aimerais-tu dire aux lecteurs de l’Optimisme qui, comme toi, ont une idée chez eux et n’osent pas la mettre en œuvre ?

Garder un esprit positif ! Il vaut mieux tenter de monter son projet plutôt que de rester sur un regret. Il faut savoir écouter ses convictions. Lancez-vous, vous n’avez rien à perdre…ou peut-être quelques heures de sommeil !

Les Petits Bidons sont disponibles en ligne. Des achats unitaires vous permettent de découvrir cette lessive 100% respectueuse de l’environnement. Vous pouvez également choisir un abonnement pour une production juste et un impact environnemental plus efficace.

Nous vous invitons à suivre les Petits Bidons sur Facebook.

Découvrez d’autres histoires d’entreprises inspirantes et optimistes: Super Turbo Pixel : l’audace de l’artisanat numérique et de l’entrepreneuriat !

Propos recueillis par Eva Mazur