Des données chiffrées : non, le monde ne va pas plus mal

“Le monde n’avait «jamais été aussi dangereux qu’aujourd’hui». […] Difficile de croire que nous courons aujourd’hui un plus grand danger qu’au cours des deux guerres mondiales, de la Guerre Froide”

 

Ces données chiffrées concernant les homocides, les violences envers les femmes ou les génocides méritent d’être diffusées.

Article à lire sur Slate : Non, le monde n’est pas en train de sombrer dans le chaos