L’Optimisme, personne n’y croyait et pourtant…

Vous nous lisez, souvent au quotidien, pourtant il est possible que vous ne connaissiez pas notre histoire. Et si on vous racontait l’envers du décor de l’Optimisme?

Une histoire de convictions…

La première fois que j’ai parlé de l’idée de créer un site visant à partager des initiatives positives, c’était en 2015 : on m’a alors regardé avec de grands yeux.

“Catherine sérieusement ! Reviens sur Terre, en France il est impossible de lancer un tel site ! Nous, on préfère râler…. et puis il n’y pas de quoi être optimiste ! “.

C’est vrai, tout ne va pas bien. Après avoir travaillé une dizaine d’années dans le développement durable et dans le digital, je ne pouvais qu’être consciente des grands enjeux de société et de ces injonctions paradoxales incitant à sur-consommer n’importe quoi en sauvant la planète.

Pourtant, je rencontrais au quotidien des personnalités inspirantes cherchant à faire “leur part”. Elles s’engagent pour inventer la ville de demain, pour révolutionner l’éducation, pour changer les mentalités dans le monde du travail ou tout simplement pour nous questionner quand au sens de la vie. Pourquoi n’étaient-elles pas davantage mises en avant ?

L’optimisme, ce n’est pas vendeur…

Tout simplement parce que ce n’est pas vendeur. Un bref coup d’œil sur l’actualité et vous découvrez rapidement ce qui fonctionne : jouer avec nos peurs. Meurtres, viols, crises, on en parle, encore et encore… Et on clique, toujours plus.

Je rêvais de l’inverse, d’un site, qui loin des effets de buzz, mettrait en avant ceux dont on ne parlait pas assez. D’un site positif qui offrirait, le temps d’une pause, de quoi booster son moral dans un quotidien parfois anxiogène.

Comme il n’existait pas, j’allais le créer. C’était aussi ça être optimiste. Evidemment, ce projet était bien trop grand pour être réalisé toute seule… C’est ainsi que s’est montée toute une équipe, des personnalités positives et surtout sympathiques. Parce que oui : “sourire ne grille pas nos neurones”.

Et nous nous sommes lancés : avec 0 euro, sans connaissance, sans passe-droit, sans grand groupe derrière nous pour nous financer. Simplement une bande d’optimistes pleine d’envies…

L’optimisme, bilan après 3 ans

Visiblement nous n’étions pas les seuls à penser qu’il était temps de parler de ceux qui s’engagent et d’optimisme.

Vous ne le savez peut-être pas mais aujourd’hui, l’Optimisme fédère plus d’un demi-million de lecteurs et les articles sont lus en moyenne entre 15 000 et 20 000 fois. Le livre “Osez l’Optimisme” est un best-seller, grâce à vous sans marketing affûté, le simple bouche à oreille a fait son succès. Vous êtes des milliers à nous suivre sur Instagram, Facebook ou LinkedIn (pensez à le faire si ce n’est pas le cas !).

Je crois pouvoir parler au nom de toute l’équipe si je vous dis que notre plus beau bilan reste celui des rencontres. En 3 ans nous avons rencontré des centaines de personnalités inspirantes. Nous avons échangé de visu ou par mails avec vous lecteurs et avons ainsi découvert vos histoires. Cette rentrée, nous avons décidé de partager toujours plus. Et de vous parler aussi de notre histoire.

crayon positif

Depuis cet été, nous avons créé une boutique www.loptimisme.shop. L’enjeu n’est pas de pousser à la sur-consommation.

Sachez simplement que si vous avez un cadeau à faire (ou à vous faire!), la boutique est là (surtout pour Noël !). En vous faisant plaisir, vous nous permettez de rester indépendants !

Enfin, cette année, nous réalisons le TOUR DE FRANCE DE L’OPTIMISME ! Nous rêvions depuis le début du projet de vous rencontrer. Cela sera bientôt le cas ! Chaque mois, nous viendrons dans une région de France pour donner une conférence mais aussi vous rencontrer et partager les initiatives positives. Première date : Trouville-sur-mer le 28 Septembre 2019.

A présent, vous savez tout ! Si vous avez envie d’en savoir plus sur notre projet au fil des mois, dîtes-le nous en commentaire de l’article ! Pour toutes les demandes : articles, conférences, formations, un seul mail : etsionsouriait@loptimisme.com .

A très bientôt !

Catherine

Sourire ne grille pas nos neurones. #citation Cliquez pour tweeter