Oser demander. Qu’on soit artiste, entrepreneur et plus généralement dans la vie de tous les jours, il y a souvent cet instant où, seul, on ne peut plus avancer.

Il est indispensable de savoir demander de l’aide. Et ceci n’est pas évident pour tout le monde. Cette petite vidéo pourra vous y encourager.

Demander de l’aide

Cette vidéo a été essentielle sur mon parcours et m’émeut encore à chaque fois que je la vois. Probablement parce qu’elle correspond exactement à ce que j’ai le plus de mal à faire : demander.

L’optimisme en a pâti au démarrage. Pendant des mois, je n’osais pas demander de l’aide pour l’Optimisme. La crainte de déranger. Peur que je n’ai pas encore complètement apprivoisée.

Chacun a ses raisons de ne pas demander :
– la peur de déranger, comme je l’évoquais
– le risque de s’entendre répondre non : une petite claque à l’égo…
– la peur d’être redevable : on nous donner quelque chose, il faudra un jour rendre la pareille
– la crainte de devoir rendre des comptes
Et j’en passe.

Oser demander, c’est se mettre en position de vulnérabilité, sortir de sa zone de confort.
Pourtant, à bien y réfléchir : en quoi est-ce important que quelqu’un vous réponde non ? Et envoyer un mail pour demander un service ne changera pas dramatiquement la journée de la personne qui le reçoit…

D’ailleurs, pragmatiquement : quand on ose demander, on a une chance qu’on nous dise oui ! Si on ne demande pas, la réponse sera forcément NON.

Alors, regardez cette vidéo de 15 minutes !

Il s’agit d’une leçon de vie !

Amanda Palmer fait partie de ces artistes qui ont pu financer un projet grâce à son public. Elle raconte son histoire. D’abord “statue” dans les rues de Barcelone, elle a su demander de l’aide et produire un disque sans passer pas une maison de disques.

Une vidéo qui évidement nous parle et nous incite à croire dans le pouvoir de la foule pour financer une initiative comme l’Optimisme !

Et à vous demander de nous aider pour rester indépendants, chaque euro compte, MERCI.

www.tipeee.com/l-optimisme