[LIVRE]: Des poèmes à murmurer aux oreilles des bébés

Marcella est l’auteure de “Poèmes à murmurer aux oreilles des bébés”. Simple et poétique, ce petit livre est un bijou de douceur pour tous ceux qui veulent chuchoter de l’amour et de la tendresse aux bébés dès leur naissance. Rencontre avec une auteure et une sophrologue qui invente un monde poétique grâce au pouvoir des mots.

Marcella, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Marcella Je suis sophrologue généraliste à Paris 15e et auteure de livres. Deux merveilleux métiers qui chacun à leur manière ouvrent le champ de tous les possibles.

Comment en es-tu arrivée à devenir sophrologue et écrivaine ?

Je suis une écrivaine devenue également sophrologue. J’écris de la prose poétique depuis l’âge de 7 ans et depuis, je continue. De revue poétique en revue littéraire, de livre de poésie en livre jeunesse… je n’ai jamais cessé d’écrire et d’être publiée. J’ai rencontré la sophrologie en 2015, à un moment de ma vie où j’avais juste besoin de voir du monde, échanger, partager et surtout poser à nouveau mes fesses sur un banc d’école pour apprendre… Ce fut une réussite… non seulement je pratique ce beau métier mais je n’ai de cesse que d’enrichir ma pratique par des formations spécialisantes. Engranger les connaissances afin de répondre au mieux à la diversité des demandes…

Par ailleurs, je me suis rapidement rendue compte que mon métier d’écrivaine complète harmonieusement celui de sophrologue. C’est ainsi que j’ai commencé à écrire des articles pour des revues de sophrologie ; puis le livre « Hop Hop Hop je grandis » 52 sophro-comptines destinées à apaiser les enfants en maintes situations du quotidien, un ouvrage très apprécié -entre autres- par les sophrologues ; puis, « Poèmes à murmurer à l’oreille des bébés (de 9 secondes à 9 mois et au-delà) » un livre destiné aux bébés, aux parents mais aussi aux professionnel•les susceptible d’accompagner les tout petits.

Comment décrirais-tu le métier d’écrivaine ?

Être écrivaine pour moi, c’est d’abord respirer amplement… c’est être en mouvement

C’est donc un acte vital.

Ensuite, j’écris de la prose poétique pour restituer la vie en « en faisant quelque chose » : écrire c’est agrandir la vie ; c’est inventer une langue propre dans laquelle on peut convier qui veut venir.

Peux-tu nous parler de ton dernier livre « Poèmes à murmurer à l’oreille des bébés (de 9 secondes à 9 mois et au-delà) » ?

Ce livre est né plusieurs fois. Une première fois lorsque ma fille aînée est arrivée au monde : je lui ai murmuré l’un des poèmes du recueil à l’oreille pendant plusieurs années. Une deuxième fois dans le prolongement d’une formation donnée par ma consœur Nathalie Gueth-Vallet, “Néonatalogie et sophrologie” : ce poème enfoui a ressurgi du plus profond de moi-même et j’ai commencé le travail d’écriture poétique. Une troisième fois lorsque Marie Poirier a illustré les textes. Et, en ce printemps 2020, passé entre les mains des Venterniers, il vient au monde imprimé, il apparaît sur les tables des libraires et sous le regard des lecteurs…

Il renaîtra à chaque fois que les poèmes seront murmurés, chantés à l’oreille des bébés. Il renaîtra à chaque fois qu’un parent ou un autre prononcera ces mots, qu’il aura fait siens.

A qui s’adresse -t-il en particulier ?

C’est bien sûr le cadeau idéal à offrir à l’occasion d’une naissance. Mais c’est aussi le cadeau qu’on se fait à soi-même, pour susciter une multitude d’instants uniques, pour instaurer une relation profonde et intime avec le nouveau-né. L’enfant conservera précieusement ce recueil de poèmes et de souvenirs tout au long de sa vie. Ce livre sera choisi par des adultes : les proches d’un enfant qui vient de naître, peut-être un papa, une maman, ou encore ses grands – parents, les ami•es de la famille… Mais ce livre sera tout aussi bien offert à des frères et sœurs qui aimeront le découvrir avec le bébé qui vient d’arriver… Ce livre sera par ailleurs un outil important pour les professionnel•les : assistant•es maternel••les, enseignant•es, bibliothécaires,ou encore les sophrologues, psychomotricien••nes et le personnel médical dès lors qu’il est en charge de bébés et de leurs parents dans les hôpitaux, les PMI : sages-femmes, puériculteur••rices, gynécologues-obstétricien••es, pédiatres, infirmièr•es.

Quelles sont tes sources d’inspiration dans la vie ?

Je me poserais plutôt la question : qu’est-ce qui n’est pas une source d’inspiration ? Je prends tout ce qui m’arrive, je le transporte en moi et le transforme en mots.

Le site de Marcella: SophroPower
Le site de l’illustratrice: Marie Poirier
Le sites des éditions les Venterniers

“Poèmes à murmurer aux oreilles des bébés” est disponible dans toutes les librairies et sur toutes les plateformes à partir de Septembre 2020.

Vos témoignages, vos portraits inspirants

N’hésitez pas à contacter la rédaction pour toute suggestion d’article à : etsionsouriait@loptimisme.com

Un peu plus de poésie ?

Nous vous invitons à lire les témoignages de Vincent Avanzi, Chief Poetic Officer, un poète des temps modernes.