Qui t’es toi ? Martin Tissier donne ses astuces pour mieux se connaître

Vous le savez, au fil des ans, ce site a pour objectif de devenir toujours plus collaboratif et d’être une tribune ouverte pour tous ceux qui partagent des convictions et ont envie de prendre la parole. Il nous semble notamment important de donner la parole aux entrepreneurs pour mettre en avant la personne derrière l’entreprise. Cette semaine, c’est Martin Tissier qui prend la plume. Originaire de Lille, Martin est le fondateur d’une entreprise (UrbanGaming) de 17 salariés basés à Paris et il fait partie des premiers à avoir compris et soutenu l’initiative de ce site il y a maintenant 5 ans. Il a ainsi accepté de nous dévoiler quels ont été les deux livres “déclic” de son parcours et pourquoi.

T’es qui, toi ?

T’es qui toi ?

A cette question le premier réflexe est de se décrire par le classique.

Je m’appelle Martin Tissier, originaire de Lille, papa de 2 enfants de 2 et 5 ans, créateur de la startup UrbanGaming qui fait notamment des Team Building à Paris (fin de l’autopromo promis 🙂 ). Mes passions sont le jeu d’échecs et l’aquaponey.

Oui mais en fait non.

Ça c’est la surface, le vernis.

Ce qui est important c’est de se connaître vraiment, de comprendre ses leviers de motivation, sa raison d’être, ses facteurs d’épanouissement.

Et j’ai mis 36 ans à me connaître. 2 lectures ont particulièrement généré des déclics.

Cet article a pour objectif de vous partager un résumé actionnable de ces 2 livres, pour permettre, à votre tour, de vous poser les questions pour mieux vous connaître.

Découverte 1 : De la vocation à l’impact par Nick Craig et Scott Snook

Ce premier livre parle de l’importance de trouver sa “vocation”.
Votre vocation c’est votre marque de fabrique, ce qui guide toutes vos actions de manière implicite depuis votre enfance, la formule magique qui vous motive.

Il ne s’agit pas de dire ce que vous faites, mais comment vous le faites, quelles sont les forces et passions que vous incarnez de manière naturelle. Pensez à chercher dans toutes les sphères de votre vie, personnelle, professionnelle… Revenez sur vos passions, votre enfance… Listez toutes les choses qui font votre épanouissement dans ces sphères et réfléchissez-y pour le résumer en quelques mots.

Un énoncé de vocation ne doit pas être quelque chose de long et pompeux, type: “réussir en toute circonstances à trouver les facteurs clés de succès pour que les autres se développent pleinement… “

Il doit se composer de quelques mots, par exemple “aider les autres à donner davantage de sens à leur vie”, ou même plus catchy “révéler les superman en chacun”.

Quelques exemples de vocations  :

Pour une colonelle à la retraite, qui ne retrouve pas de travail et se retrouve mère au foyer
==>Etre la clé de la réussite, avec douceur discrétion et ardeur
Pour un passionné de films de karaté, qui n’avait de cesse de réparer des situations complexes
==> Etre le maître wuxia, sauveur du royaume
Pour une scientifique qui adore explorer et découvrir, et qui se remémore la joie procurée dans son enfance, lorsqu’elle chassait la grenouille et en trouvait
==>Toujours trouver les grenouilles
Pour une personne qui est très à l’aise quand tout va mal et parvient réparer les choses quand la situation semble désespérée
==> Mettre fin au chaos
Cette vocation n’est pas forcément très flatteuse… Par exemple la vocation de Dr House pourrait être ==> Etre une source d’irritation constante qui fait avancer les gens

Il a été démontré scientifiquement que les personnes qui avaient trouvé leur vocation, et par extension un but dans leur vie, ne tombaient presque jamais malade. (Cet article va donc être remboursé par la sécurité sociale, je tente une feuille de soins…)

Découverte 2 : your one word par Evan Carmichael

La philosophie derrière ce livre, c’est qu’il y a un mot qui décrit qui vous êtes, qui connecte toutes les choses de la vie qui vous rendent vivant, et qui vous évitera de subir votre vie.

Ce mot c’est la clé qui guide vos décisions, c’est votre guide quand dans votre vie vous avez accompli de grandes choses.

Réfléchissez à tous ces moments où vous avez pu être fier de ce que vous avez accompli, et trouvez le mot qui vous a alors guidé.

Pour vous aider, le livre vous propose une série de questions :

  • Quels sont vos livres et films favoris et qu’ont t’ils en commun  ?
  • Quels centres d’intérêt avez-vous toujours eu dans votre vie ?
  • Qu’est ce qui ne vous a jamais lassé ?
  • Parmi les gens que vous admirez, proche ou non, quel est le trait de personnalité que vous appréciez ? 
  • A l’inverse, qu’est ce que vous ne supportez pas chez les autres ?

Après avoir réfléchi à toutes ces questions, vous ne devriez pas avoir de difficultés à trouver votre mot.

Dans mon cas

Sur le premier exercice, j’ai réalisé comme j’aimais entreprendre, explorer, avec fun et bienveillance. Et ce dans tous les domaines de ma vie ( enfance, startup / festival / aventure en famille / voyage / développement personnel ).

Sur le deuxième exercice, le mot explorer m’est apparu comme une évidence.

Au final j’ai fait le parallèle avec une émission que j’adore “nu et culotté“, et j’ai réalisé comme cette émission synthétise tout ce que j’aime dans la vie “l’exploration, le fun, la bienveillance, la passion”

J’ai résumé tout ça dans une image. Et j’ai mis cette image à différents endroits que je consulte tous les jours… Pour me guider dans mes choix au quotidien.

L’équipe de l’Optimisme tient à remercier Martin Tissier, à plusieurs titres. Il fait partie des références de réussite de Catherine, notre co-fondatrice “Souvent, je cite Martin comme exemple de réussite vie pro/vie perso. Je le connais depuis 13 ans maintenant et il fait partie de ceux qui vous énergésise quand vous le voyez que ce soit en famille ou au travail, il reste le même ! Quand personne ne comprenait ce dont je parlais au début de l’Optimisme, il a été là. Plein d’idées, de gentillesse, drôle et intelligent, il ne le sait pas forcément mais il fait partie de exemples à suivre sur LinkedIn et ailleurs ! “

Deuxième raison : nus et culottés ! Vous pouvez retrouver plusieurs articles sur cette série, notamment une rencontre incroyable avec Nans grâce à Martin.

Toisième raison : ses petits conseils qui ne sont pas dé-corrélés de la réalité, Martin agit et nous donne ses astuces personnelles et exercices auxquels chacun peut se prêter. On attend donc votre mot !

Pour suivre Martin Tissier sur LinkedIn, c’est par ici !