Développement durable

Pourquoi je suis une écolo enthousiaste et optimiste !

Je ne vais pas y aller par quatre chemins : notre belle planète n’est pas au mieux de sa forme…

Les ours polaires et les pingouins n’auront bientôt plus de banquises, on observe les premiers réfugiés climatiques au Bangladesh, des industriels douteux brevètent la nature et déversent des litres de pesticides là où nous nous promenons, dans ce que nous mangeons, un 7eme continent de plastiques a vu le jour dans nos océans… Rien que le temps d’écrire ces quelques lignes et ce sont plusieurs espèces animales et végétales qui viennent de disparaitre.

ecolo

Je m’arrête là, je pense que vous avez compris le message.

Pas vraiment enthousiasme et optimisme ? Et bien, détrompez-vous !
Ce n’est pas uniquement la faute des sociétés pétrolières, des industries textiles et agroalimentaires si nous en sommes arrivés là. Si ces entreprises nocives pour l’environnement existent et sont aussi nuisibles c’est tout simplement parce que nous achetons leurs produits et adhérons au mode de vie qu’elles nous martèlent.
Et c’est maintenant que je suis optimiste parce que un raz de marée vert et solidaire arrive sur le France et qu’il est désormais de plus en plus facile d’adopter un mode de vie responsable, alternatif qui permettra à notre jolie planète de reprendre des couleurs !

Voilà ce à quoi ressemble la journée d’une écolo optimiste !

Je commence par une dose d’inspiration en ouvrant les sites web de WeDemain ou Kaizen. J’y découvre par exemple 10 solutions très simples pour participer depuis chez soi au sauvetage des abeilles, que les circuits courts alimentaires créent de nombreux emplois en plus d’apporter autonomie aux producteurs et transparence aux consommateurs. Je lis également que des chercheurs américains ont développé une sorte d’éponge capable d’absorber le pétrole des océans et de le stocker, pour ensuite le recycler. Super réjouissant, non ?

J’ai effectué toutes mes recherches sur internet avec Ecosia, un moteur de recherches qui dédie 80% de ces revenus à la reforestation. J’en ai profité également pour regarder 3 pubs sur Goodeed, une start up française qui verse également 80% de ses revenus publicitaires à des ONG dont WeForest qui agit entre autre pour la reforestation en Inde.

Et hop, il est 8h et vous avez déjà contribué à la reforestation !

Il est temps de se préparer pour aller au travail, adieu la cosmétique polluante et polluée je shift à la slow cosmétique !

ecolo

Si je dois aller faire quelques courses, j’y vais à pied ou en vélo, j’évite le supermarché pour aller dans mon magasin bio préféré ou chez les petits commerçants de quartier. J’en profite pour acheter uniquement français, de saison, si possible produit en Ile de France et bio. Je privilégie le vrac et apporte mes propres sachets en tissu. De plus en plus d’enseignes se mettent au vrac, suivant l’exemple du chouette Day By Day, où l’on peut tout acheter en vrac de l’huile au vin en passant par le savon liquide, les bonbons ou les gâteaux apéro !

Les déchets organiques peuvent être jettes dans votre lombri compost d’appartement  ou collectif , si vous avez un doute sur les rares emballages plastiques qui restent, consultez le guide du tri, pour ne plus vous tromper de poubelle !

Il est 9h et vous n’avez pas contribué à alimenter le 7eme continent de déchets plastiques ! Vos produits étant locaux, vous avez limité la consommation d’énergie pour le transport et le bio limite la pollution des sols et de l’eau. Si vous avez 5 minutes dans les transports ou pendant votre pause-café, profitez-en pour interpellez votre marque préférée sur Twitter ou Facebook à propos d’un sujet qui vous tient à cœur.

ecolo

Si ça ne suffit pas lancez un boycott constructif sur la super plateforme iBoycott.org.
Pendant la pause de midi, je jette un œil aux plateformes de financement collaboratif comme Bluebees dédiés au financement d’une agriculture et une alimentation durables, c’est à dire écologiques, viables économiquement, sources d’emplois et de liens sociaux sur les territoires. Ce seront 15 euros bien mieux investit que dans l’achat d’une énième paire de chaussures de mauvaise qualité, non ?

Si l’envie de faire un peu de shopping vous démange, jetez un œil à cet article de Coline et The Green Eye sur la mode éthique à prix abordables !

ecolo

 

A la fin de la journée, je fais un tour sur 90 jours, une application qui s’adresse «à tous ceux qui ont déjà compris que la planète va mal mais qui ne savent pas comment agir à leur niveau», explique Elliot Lepers, l’entrepreneur de 23 ans qui l’a conçue.

J’aime beaucoup cette approche, l’appli nous coach au quotidien en donnant des exercices très concrets à réaliser. Aujourd’hui c’est changer de fournisseurs d’électricité, j’en profite pour me renseigner en lisant ce rapport de GreenPeace sur les alternatives actuelles à EDF et au donc au nucléaire.
Avant de passer à table je signe la pétition de Greenpeace pour défendre le récif de l’Amazone contre les appétits des compagnies pétrolières.

Un petit film avant d’aller au lit ? Je lance Demain, ou j’en apprends plus l’impact écologique des monnaies locales, l’écolonomie, les jardins citadins, les villes qui sont en avance sur l’autonomie en terme d’énergie ou de recyclage.

Bref, la planète n’est certes pas au mieux de sa forme mais la bonne nouvelle c’est que l’innovation technologique et digitale ainsi qu’une forte mobilisation citoyenne a décidé d’inverser la tendance.

Ne voyons pas le verre à moitié vide, fuyons le concept du « foutu pour foutu », nous pouvons changer le monde à travers une multitude de petits reflexes à adopter au quotidien !

On ne compte plus les applis (Too good to go, 90 jours, Le guide du tri, Goodeed, Astuce écolo, Planet Ocean,…), les start up (Ecosia, Blablacar, Glowee, Les Joyeux recycleurs, Agricool,… ), les associations (ZeroWaste, Greenpeace, Cœur de Foret, We Forest, Sea Shepherd, Sauvons la foret,…), les blogs (The green Eyes, Mango and salt, Friendly Beauty,…), les sites internets écolo positifs (We demain, Kaizen, La part du Colibri,…).

Tout ce tissu est là pour vous donner des idées, pour vous permettre d’avoir un véritable impact sans forcément s’enchaîner à des arbres sur votre temps libre ! Il n’a jamais été aussi facile d’avoir accès à l’information et aux solutions, voilà pourquoi je suis enthousiaste et optimiste ! A vous ?

 

En savoir plus sur l’auteur :

——

Alice – petit ruisseau alimentant les grandes rivières ! Chroniqueuse green et solidaire. N’attendons pas de voter pour exprimer nos valeurs et opinions mais pratiquons-les au quotidien à travers plein de petits pas ! Via des interviews, des lectures, du développement personnel, des conseils écolos et zéro déchets, je vous insuffle l’inspiration pour faire vivre ensemble la société dont nous rêvons ! Retrouvez Alice sur le site de l‘Optimisme, sur son site : https://inspirationengagee.com/ ou sur Facebook ou encore sur twitter !

——-

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top