On nous a parlé de lui via le très sérieux réseau professionnel LinkedIn… Ce lycéen de 17 ans a détourné les outils de diffusion de musique pour les mettre au service d’une cause. L’équipe de l’Optimisme a à cœur de mettre en avant la jeune génération, celle qui s’engage au quotidien et dont on ne parle pas assez. Pas la peine de faire du bruit pour se faire entendre, vous allez comprendre…

Guillaume, peux-tu te présenter et nous décrire ton projet « The power of silence » ?

Je m’appelle Guillaume, j’ai 16 ans, mais presque 17 ans et suis actuellement en première ES dans un lycée de la région Lilloise. Il y a une semaine j’ai publié un album de silence sur les plateformes d’écoutes en streaming. Très simplement, j’ai enregistré du silence et j’ai proposé aux gens de l’écouter. Les bénéfices de chaque écoute seront reversés à la Fédération Nationale Des Sourds De France. C’est invisible pour ceux qui l’écoutent mais important pour soutenir un projet.

Donc tu as complètement détourné un système ! D’où t’es venu cette idée ?

Je me suis rendu compte que grâce à leur notoriété, les artistes profitent des écoutes de leurs morceaux et gagnent beaucoup d’argent ! Je me suis donc dit « pourquoi pas moi ? ». Petit hic : je ne joue pas d’instrument… J’ai donc réfléchi : que pouvais-je proposer ? Avec cette conclusion :

Pourquoi as-tu choisi la cause des sourds et malentendants ?

Je suis parti de mon idée d’album pour ensuite me demander à qui cela pourrait bénéficier. En réfléchissant, j’ai constaté que ceux qui souffrent le plus de ce silence sont les sourds et malentendants. Et j’ai voulu inverser la chose.

D’ordinaire les sourds et malentendants sont ceux qui souffrent le plus du silence, cette fois-ci le silence leur bénéficiera.

Tu avais déjà entendu parler d’un projet similaire ?

J’ai découvert juste après avoir publié mon album que d’autres artistes avaient déjà utilisé le silence pour gagner de l’argent. Un groupe américain a réussi à financer toute sa tournée grâce à un album de silence diffusé sur les plateformes d’écoutes en ligne.

Comment as-tu fait pour partager ton album et arriver aujourd’hui à un total de 35 000 écoutes en une semaine ? 

Une fois mon album en ligne j’ai publié un tweet sur mon compte personnel avec un lien qui dirige vers les différentes plateformes de streaming. Ce tweet a généré le soir même environ 300 partages !

Puis, un ami du lycée qui possède une chaîne YouTube dédiée au YTP (ndlr : type de vidéos humoristiques très en vogue chez les jeunes qui consiste à faire des montages avec des morceaux de films dans le but de créer du contenu décalé… Nous aussi on vient de découvrir ça et de se prendre un coup de vieux) suivie par près de 28 000 personnes a parlé de mon album dans l’une de ses vidéo. A la suite de cela j’ai gagné 10 000 écoutes supplémentaires en quelques heures !

Tout ceci est gratuit ?

J’ai déboursé quelques dizaines d’euros pour mettre mon album en ligne. Ensuite mon ami Youtubeur a relayé l’action sans me prévenir, simplement parce qu’il aimait la cause. J’ai été super touché !

Combien d’argent récoltes-tu grâce aux écoutes de l’album ?

En fait cela dépend des sites mais globalement par chanson 1 écoute rapporte entre 0,002€ et 0,006€. Il faut en moyenne 1000 vues pour gagner 4 euros. Le montant fluctue en fonction du type de compte qui écoute l’album (premium ou gratuit), s’il y a une publicité etc.

Quels ont été les retours de ton entourage ? 

C’est assez marrant et je ne m’y attendais pas : le projet interpelle et parle à beaucoup ! Par exemple cette semaine j’ai été convoqué chez la proviseure adjointe et je me demandais ce que j’avais fait quand j’y allais accompagnée par une surveillante ! En réalité  des journalistes téléphonaient au lycée pour avoir mes coordonnées ! Idem pour le documentaliste du lycée alors que je ne mets presque jamais les pieds au CDI !

Quoi qu’il en soit mon entourage est, je pense fier de moi, parce que je me suis débrouillé tout seul. Ma famille était d’ailleurs très surprise car ils n’étaient pas au courant de ce projet jusqu’à ce qu’il soit en ligne.

Tu t’étais déjà engagé dans des bonnes actions par le passé ?

J’ai toujours essayé de m’impliquer pour aider les autres, à mon échelle bien-sûr. J’ai vraiment envie que cela profite à ceux qui en ont besoin. J’ai détourné l’utilisation d’un système pour la bonne cause. J’espère qu’aujourd’hui cela va mettre un coup de projecteur sur la Fédération Nationale des Sourds de France et sur les conditions de vie des personnes sourdes et malentendantes en général.

Qui t’inspire aujourd’hui ?

Il y a un influenceur que j’admire particulièrement, Jérôme Jarre ! Grâce à son énorme communauté il a réussi à générer de très grosses sommes d’argent pour des projets en Afrique notamment. Ce gars a vraiment le don de rassembler les gens autour de ses projets et je trouve ça merveilleux.

Nous, on est fan ! Pour aller écouter l’album c’est par ici. Choisissez votre plateforme d’écoute et lancez l’album en boucle, c’est invisible pour vous et ça rapport des sous pour la bonne cause !

Et si vous souhaitez suivre Guillaume et son projet sur twitter, c’est par ici.

Vous avez entendu parler d’une action, contactez-nous ! etsionsouriait @ loptimisme.com ou via les réseaux sociaux @etsionsouriait !