Lara de Happy Yoga:”je fais de mon mieux pour transmettre ma lumière.”

Experte en Yoga et méditation, Lara animera des séances d’Optimism’Yoga sur le Groupe du Club de l’Optimisme, à partir du mercredi 6 mai 2020 à 10h00.

Peux-tu te présenter en quelques mots ? 

Bonjour, je m’appelle Lara -Padmavati étant mon nom de yogini-, j’ai 38 ans, je vis avec mon époux et Ikki, golden retriever de 6 ans dans un ancien corps de ferme dans les Yvelines, entouré de foret. Nous nous installons sur Bordeaux cet été.

Qu’est-ce qui t’a amené à la pratique du yoga ?

Née dans le sud-est de la France -petit village de la Drôme provençale, je suis partie continuer mon doctorat d’égyptologie sur Paris. Amoureuse du sud-ouest (Landes & pays basque, pays de mon époux), je suis passée de retail manager dans le luxe à directrice de galerie d’art, puis experte en yoga et méditation.

Je suis heureuse de vous inviter à découvrir mon parcours audacieux dans le livre de Maxime Fourny, préfacé par Frédéric Mazzella- Blablacar- Eyrolles, parmi 50 histoires audacieuses qui vont vous étonner.

Quelles formations as-tu suivies?

Formée au Hatha/Yin yoga et à la méditation Sivananda,-je fais du yoga avec ma maman depuis l’âge de 12 ans… j’en ai 38- à la Yogathérapie auprès du docteur Lionel Coudron, puis en shiatsu avec Michel Odoul, sophrologue j’ai également obtenu la certification du Yoga de la Femme et du Fertility Yoga et celle du Yoga prénatal/postnatal avec le Dr Bernadette De Gasquet. Intéressée par les approches liant le corps et le mental, je me forme en cohérence cardiaque avec le Docteur O’Hare.

De toutes ces expériences, passionnée par la QVT – Qualité de Vie au Travail- je crée ma propre boite à outils qui vise à développer le bien-être dans les organisations : ateliers, séminaires, programmes en digital learning et podcast.

Tour à tour égyptologue en devenir, retail manager et à la tête d’une galerie d’art parisienne, auteure pour des applications & des podcasts, je fonde Happy Yvelines – antenne de la Fabrique Spinoza , think tank sur le bonheur citoyen-, au Quai des Possibles, un lieu inspiré et inspirant à Saint-Germain-en-Laye.

Tu es également auteure et formatrice ?

Auteure de « La boite à outils de la relaxation » Dunod – sortie septembre 2020-, j’écris des articles pour les magazines : Méditation Magazine & Healthy Fit disponibles chaque mois en kiosque.

Formatrice, je continue à me former en core-chamanisme avancé (développé par  l’anthropologue Michael Harner, Ph.D dans le but de pratiquer, étudier et préserver le chamanisme avec  la FSS The Foundation for Shamanic Studies) et en Yoga Kundalini.

Je participe également à la fondation Karuna-Shechen créée par Matthieu Ricard et également aux yogis du cœur avec l’Association Mécénat Chirurgie Cardiaque pour 2 belles causes chères à mon cœur.

Une anecdote positive ou inspirante que tu as vécue dans le cadre de ton activité et que tu aimerais partager aux lecteurs ? 

La phrase que j’entends le plus est: “le yoga c’est pas pour moi…” Tu as un corps, tu respires, alors tu as tout ce qu’il te faut !

Je crois que je fais ce métier depuis plusieurs années car je sème cette première graine et je suis tellement reconnaissante quand je la vois fleurir.

Quelle citation te booste au quotidien ?

 “Il y a au fond de vous de multiples petites étincelles de potentialités: elles ne demandent qu’un souffle pour s’enflammer en de magnifiques réussites.” Wilferd Peterson

Le petit mot de la fin ?

J’adore refaire le monde autour d’un thé chaï avec des ami(e)s et découvrir de nouvelles cultures et cuisines, ainsi que passer de belles soirées à dévorer des livres au coin du feu – serial lectrice assumée (rires). Je cultive précieusement le bonheur au quotidien, et je fais de mon mieux pour transmettre ma lumière.

Plus d’infos sur Lara

Vous pouvez me retrouver sur les réseaux sociaux de Santé Magazine pour le rendez-vous anti-stress de Lara et suivre mes actualités ici , je suis heureuse d’être une des égéries de la marque française d’activewear et tapis de yoga BAYA.

Découvrez d’autres intervenants du Club de l’Optimisme

Lire l’interview d’Antonella Gibilisco, fondatrice de la Ki-Danza